15 C
New York
lundi, juin 27, 2022

A la découverte de Marie Claudette Victor, propriétaire de “Kihara Création et Décor”

Marie Claudette VICTOR est la directrice générale de KIHARA CRÉATION ET DÉCOR située au numéro 18, Rue Chavanne prolongée Dupont, commune de Pétion-ville. Cette entreprise évolue dans la confection de vêtements sur commande et la décoration événementielle.

Marie Claudette VICTOR est une jeune mariée de 27 ans et mère d’un garçon. Cet atelier est, selon elle, la concrétisation d’un rêve d’enfance.

Tenue décontractée, souriante, assise sur une chaise, Marie Claudette nous accueille chaleureusement dans son atelier, lancé le 19 mai 2016. Cet atelier est logé dans une pièce d’environ deux mètres de large et trois mètres de long remplie de fournitures de couture qui assurent le fonctionnement du shop incluant quatre machines à coudre, des toiles de différentes couleurs, des certificats ancrés au mur et un tableau d’où la photo décrit sa personne, étant styliste et designer.

La jeune entrepreneure est native de Pétion-ville, elle a grandi avec la couture: “Nous sommes cinq enfants, quatre filles et un garçon, je suis la quatrième. Dieu merci ma mère et mon père étaient présents. Marie Lucienne Dacis m’a tout appris à propos de ce métier, qui en est la haute couture, elle est ma mère et mon mentor”, a expliqué l’ancienne étudiante de l’ISNAC en informatique bureautique, d’un brin de fierté. « Ma mère est ma source de motivation, je n’ai jamais fréquenté une école de haute couture je fais que suivre sa trace. Mes amis(es) m’ont beaucoup aidé aussi, de ce fait, à avoir l’occasion de l’anniversaire lycée Benoit Batraville, mon ancien lycée, en 2016, j’étais en philo, on a décidé d’organiser un défilé, nous étions 5 amies et camarades. C’était le lancement de Kihara. », a-t-elle ajouté.

Dès mon enfance je confectionne des vêtements, je cousais des habits de poupée pour mes amies, j’ai même eu un shop, nous dit la passionnée de la couture, jovialement.

« Kihara est tout un staff. Nous contribuons tous ensemble quand il y a un job, le nom vient de moi, mes amis(es) m’appellent comme ça pour les intimes c’est Kiki. On n’a pas encore d’étiquette, nous travaillons sur un projet d’un shop moderne, respectant les normes en vendant des produits standards, étranger et local. », précise la femme avec la beauté dans l’âme et le visage raffiné sous ses tresses enroulés style « dreadlocks » teintées en jaune. Ayant le collier d’un tambour au cou.

La jeune dame mariée dès ses 23 ans nous en parle : « Je peux oser de parler de réussite de là où je viens d’habillement de poupée à cet atelier. Aujourd’hui j’habile des artistes, des journalistes connus de la place, et d’autres gens… Ma machine à coudre est mon passe-temps, stressé ou contente, sur elle je me penche pour digérer les émotions. L’argent n’est pas mon seul objectif, par mes travaux je me vends et mes créations aussi. dans tout ce que je fais il faut que je laisse mon empreinte », explique la femme exigeante.

Marie Claudette VICTOR fait partie d’une faible minorité qui ne décide pas de vivre à l’ordinaire, en faisant des choses ou du moins en s’engageant dans des activités extraordinaires. S’inscrite dans cette faible minorité qui croit dans l’avancement, rassurante elle conseille aux jeunes : « Regardez-vous vous-même, apprenez à vous connaitre et là vous trouverez quelque chose vous pouvez faire et vous aimez, ne faites le pas parce que vous voyez d’autres gens entrain de le faire. Le commencement n’est jamais facile, la vie ne fait aucun cadeau et ce que vous réalisez ou travaillez dessus faites-le bien. Moi, je respecte les principes, la réussite de mon travail réside dans la discipline et la rapidité. Quand vous fonctionnez dans le non-respect des principes vous travaillez une fois et après les gens n’ont plus besoin de vous. »

Elle nous a avoué quelle est extrêmement sensible pour ses droits. À la question de savoir si elle est autoritaire, sur un éclat de rire, elle a martelé cette phrase : « On me dit cela puisque j’opte toujours pour le respect de mes droits. » Étant styliste elle nous a aussi dit qu’elle est simple et ne s’affole pas pour ce qu’elle n’a pas, selon elle, c’est une preuve de sa patience même quand elle est vraiment dévouée.

Erickson ALCINÉ dit Erick. www.erick509@gmail.com

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,368SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus