15 C
New York
vendredi, juillet 1, 2022

Affaire Jovenel Moïse : l’OPC écrit à l’ONU

L’office de la Protection du Citoyen (OPC) à travers une correspondance adressée ce lundi 13 septembre 2021, à la représentante des Nations Unies en Haïti, Mme Helen La Lime, sollicite la mise en place d’une commission d’enquête internationale, en vu de faire lumière sur le dossier de l’assassinat de Jovenel Moïse en sa résidence privée le 7 juillet dernier.

Une note selon l’OPC qui fait suite après avoir « appris avec indignation la confirmation des relevés téléphoniques entre le premier ministre Ariel Henry et Joseph Felix Badio, un individu activement recherché par la police nationale d’Haiti, pour son implication présumée dans l’assassinat du président Jovenel Moïse », peut-on lire dans cette correspondance.

Par conséquent, le protecteur du citoyen Renand Hedouville, enjoint les responsables des Nations Unies à diligenter une commission d’enquête internationale visant à poursuivre l’enquête afin que toutes personnes impliquées dans cet acte soient traduites devant la justice, conformément au Droit Pénal International et au droit de l’Homme.

Le dossier de Jovenel Moïse refait sérieusement surface dans l’actualité. L’OPC se montre de plus en plus atterrer par les révélations faites sur le premier ministre actuel dans cette affaire.

Par ailleurs, la sécurité du commissaire du gouvernement, Me Bed-Ford Claude devrait être renforcée, suivant la requête du ministre de la Justice Rockefeller Vincent dans une correspondance adressée au DGPNH, Léon Charles. Une décision prise en raison des menaces dont le commissaire du gouvernement fait l’objet depuis cinq jours, si l’on en croit Rockfeller Vincent.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus