15 C
New York
samedi, juillet 2, 2022

Après 4 mois de convalescence, Me Jean Danton Léger se positionne sur la conjoncture actuelle du pays

L’ancien commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-Au-Prince, Me Jean Danton Léger se positionne sur la situation actuelle du pays et se dit avoir le regret du départ dans l’au-delà de l’ancien président Jovenel Moïse pour n’avoir pas pu comparaître devant la justice pour ses massacres, ses crimes financiers et ses violations flagrantes de la constitution.

Dans une interview accordée au journal Passion info plus, Me Danton Léger, ne révélant pas sa maladie après quatre mois de convalescence sort de son mutisme pour donner sa lecture de la situation alarmante du pays.


Au fait, il a éprouvé un sentiment de regret de l’assassinat de son adversaire farouche Jovenel Moïse pour n’avoir pas eu le sort de la justice pour ses crimes. “J’ai le regret de sa mort, parce qu’il devait être en prison pour ses crimes de sang, crimes financiers et ses violations flagrantes de la constitution” déclare-t- il. De plus, il ne souhaitait pas apprendre une telle nouvelle parce que la bataille était plutôt frontale selon lui.

En outre, l’ancien chef de la poursuite, observe de près ses collègues de l’opposition qui ont paraphé l’accord d’Ariel qu’il a critiqué pour avoir mis de côté la constitution du 29 mars 1987 et se dit préoccupé de préférence de l’insécurité qui bat son plein dans le pays.


“C’est pas une question de monocéphale ou bicéphale c’est de préférence que pouvons-nous faire pour que la sécurité revienne dans la cité afin que le peuple haïtien puisse avoir un mieux-être et respirer en plein poumon un certain air pur et vivifiant de la liberté pour que les parents puissent envoyer leurs enfants à l’école ” lache-t-il . Mais ” le Secteur démocratique et populaire qui rejoint Ariel Henry si c’est dans le but d’arriver à la révolution afin de changer le système pour que le peuple haïtien ait un mieux être j’ai aucun problème parceque moi je suis un homme de changement” poursuit-il.


Avec une crise politique stable et une gangsterisation on ne peut plus c’est déjà un véritable poids lourd pour le peuple haïtien. Mais Me Jean Danton Leger croit qu’il ya des solutions et se vante de l’absence des gangs durant son passage en 2017 comme chef de la poursuite..

Related Articles

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus