15 C
New York
lundi, juillet 4, 2022

Crise haïtienne : «Il n y a pas d’élite en Haïti » dixit l’historien Michel Soukar

La crise socio-politique en Haïti reste de plus en plus un débat intéressant dans la presse. Trouver une solution à cette situation est une énigme pour les autorités actuelles, et les hommes politiques, ainsi que plusieurs personnalités intellectuelles de la société haïtienne qui continue de se poser des questions à travers leurs discours. Michel Soukar, intervenant à l’émission “Le Point” sur la Radio Télé Métropole, a fait une lecture sur la crise actuelle.

“La faillite continue” a lancé le professeur Soukar pour introduire son analyse. Ces approches font croire que les autorités sont dans l’ombre. En effet, il pointe du droit les américains qui sont les véritables détenteurs du pouvoir en Haïti. La possibilité d’une “occupation américaine” n’est pas nécessaire pour lui, “ici les américains ont tout” a t-il argumenté, “quels politiciens haïtiens oseraient refuser une proposition américaine?” a questionné Monsieur Soukar pour expliquer à quel niveau notre classe politique depend d’eux (les américains). Par contre, ils nous font tous croire qu’on est indépendant et libre de décider. Un discours qu’il espère « qu’on y mette fin », mais “ça dépend de tout un peuple”.

Questionné sur le rôle des élites économiques, intellectuelles et politiques dans cette lutte qui consiste à mettre fin aux discours renards des américains, L’ascendant Libanais, a fait savoir “qu’il n y a pas d’élite en Haïti. “Il y a quelques citoyens dans le pays, qui sont des individus brillants qui auraient pu réussir dans n’importe quel pays, et ont fait le choix de vivre sur ce territoire et font leurs travaux. Mais, étant que corps, consciences et organisations socio-politiques, ils n’existent pas”.

“Quelle organisation économique et financière qui, dans la crise actuelle a fait une proposition?”, pour appuyer sa thèse. Il y a plein de banques, toutes sont représentées par une organisation quelconque, aucune proposition de projet national n’a été faite par ces structures, a ajouté Soukar qui requiert des preuves pour contrecarrer ses dires.

Pour venir sur le sujet phare de l’actualité haïtienne(l’Insécurité),l’historien a ponctué « la question de l’insécurité pour le présent quart d’heure il n’y a aucune force locale pouvant faire faire face à lui ». Selon lui, c’est l’une des choses qui fait la part belle des gouvernements dominicains, costariciens et américains.

D’autant plus, Mr Michel Soukar en a profité pour expliquer, que cette affaire de Démocrate et Républicain aux États Unis, via leur politique en Haïti, « se kabrit tomazo menm plim menm plimay». La seule différence les Républicains selon lui font preuve de radicalité, tandis que les démocrates sont des “hypocrites assassins”.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,376SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus