15 C
New York
mercredi, juin 29, 2022

Kidnapping des missionnaires américains : des spécialistes en récupération d’otages, bientôt déployés en Haïti

Le Président américain Joe Biden est directement engagé dans des initiatives stratégiques en vue de récupérer les 17 missionnaires dont cinq enfants enlevés par le gang «400 mawozo» depuis 11 jours. Dans une conférence de presse tenue mardi 26 octobre 2021, la Maison Blanche a annoncé le déploiement de spécialistes en récupération d’otages en Haïti, pour aider a la libération de ces citoyens.

« Toutes les options possibles  sont envisagées pour assurer leur liberté », a rapporté le journal américain Miami Herald, citant les déclarations du conseiller américain à la sécurité nationale. Jake Sullivan a déclaré que Biden continuait d’être informé quotidiennement de la situation des otages, qui implique 16 Américains et un citoyen canadien qui travaillent pour Christian Aid Ministries, basé en Ohio, état des USA.

“ Le président est particulièrement soucieux du bien-être des enfants, dont le plus jeune a huit mois. Je donne personnellement une mise à jour sur cette question,chaque jour au président, qui s’intéresse profondément à ce que nous ramenons chacune de ces personnes à la maison en toute sécurité”, a déclaré Sullivan, toujours selon Miami Herald.

En plus des trois agents du FBI qui étaient déjà sur le sol,les États-Unis ont envoyé un autre équipe. « un nombre important de spécialistes de l’application des lois et de spécialistes de la récupération d’otages pour travailler en étroite collaboration avec le ministère, les familles et le gouvernement haïtien pour essayer de coordonner et d’organiser une récupération » a confié Sullivan.

Toujours selon ce qu’a rapporté le journal, le Président Biden est plus inquiet pour la vie des enfants enlevés, en ce sens Sullivan a déclaré que: « L’aspect des enfants est quelque chose sur lequel le président est évidemment assez concentré, pour s’assurer qu’ils sont pris en charge et qu’ils rentrent bien à la maison »

À rappeler que la semaine écoulée, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux «Lanmò san jou» le chef du gang qui a procédé à ces enlèvements, menaçait d’exécuter les otages si on ne le paie pas la rançon de 17 millions dollars exigée.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,368SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus