15 C
New York
vendredi, décembre 9, 2022

“Mes déclarations sur la criminalité en RD ont été mal interprétées”, regrette Claude Joseph



Le ministre haïtien des Affaires étrangères Claude Joseph dit regretter que ses déclarations aient créé des malentendus, notamment entre lui et le président dominicain, Luis Abinader. Il a précisé que “l’objectif était d’appeler les gouvernements des deux Pays à œuvrer pour lutter contre l’insécurité sur l’île”, a rapporté Diaro Libre, un journal dominicain.


Le chancelier haïtien a félicité le président Luis Abinader pour ses expressions de solidarité avec Haïti sur la scène internationale, lors d’une intervention sur Magik9, détaillée par journal Le Nouvelliste. Cependant, il a affirmé avoir publié le message “au nom du principe de réciprocité, une marque de diplomatie”. “Quand il y a un problème en République dominicaine, nous exprimons également notre solidarité avec le Pays”, a-t-il ajouté.

Claude Joseph a profité pour préciser son point de désaccord avec le président de la voisine. « Si ses actions sont sincères, nous en Haïti devrions le féliciter, bien que le président Abinader n’ait jamais consulté le gouvernement haïtien sur les décisions prises sur Haïti ».

Dossier de suspension de visas étudiants

En attendant que la décision sur le visa soit réexaminée, le ministre Claude Joseph a regretté la mesure prise par le Gouvernement de suspendre le programme de visa pour les étudiants haïtiens, tout en espérant qu’« au nom de la sagesse » les autorités réexamineront cette décision, selon Diaro Libre. Pour lui, cette décision contredit l’expression de solidarité que le Président Abinader sollicite de la communauté internationale pour Haïti.

À rappeler lors d’une conférence de presse tenue le mercredi 3 novembre, le président dominicain a bien précisé qu’il n’y aura pas de renouvellement automatique de visa pour les étudiants haïtiens et cela rentre dans le plan pour protéger son territoire.


Démarches internes

Les déclarations du ministre haïtien des Affaires étrangères ont installé un nid de frelons en République dominicaine, a écrit Diaro Libre.

Dans l’intervalle,  le Jeudi 4 novembre, Luis Abinader a eu une importante réunion avec les différents Partis politiques de son Pays sur la crise haïtienne.

« Il est regrettable que le tweet ait été interprété de cette manière. Cette décision n’est pas proportionnelle à un tweet, qui invite les deux gouvernements à travailler ensemble pour résoudre une série de problèmes auxquels l’île est confrontée », a conclu Claude Joseph.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,600SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus