15 C
New York
mardi, novembre 29, 2022

Présidentielle au Chili: l’ancien leader étudiant Gabriel Boric est le nouveau président



Gabriel Boric, âgé de 35 ans a été élu président du Chili après avoir remporté, ce dimanche 19 décembre 2021, le deuxième tour de l’élection présidentielle. Le candidat de la gauche progressiste a écrasé son adversaire d’extrême droite José Antonio Kast avec 56% des voix, contre 44%. Une victoire saluée par le président sortant Sebastian Pinera.

Selon ce que rapporte un correspondant de RFI sur place, des concerts de klaxons retentissent dans le quartier général de Gabriel Boric, dans le centre de Santiago, la capitale du pays. Le candidat de la gauche est le nouveau président. C’est lui qui a remporté l’élection présidentielle et le second tour qui s’est joué ce dimanche. « Le peuple uni ne sera jamais vaincu » : un chant emblématique de la gauche latino-américaine, est entonné.


Étant leader étudiant, Gabriel Boric, encore à l’université il y a dix ans, était à la tête des manifestations pour la gratuité de l’éducation. C’est une victoire écrasante qu’enregistre la coalition de gauche dont est membre le Parti communiste dans ce duel inédit depuis le retour à la démocratie en 1990. Après 99% des bureaux de vote où les bulletins ont été dépouillés, Gabriel Boric dispose de 11 points d’avance (56%) sur José Antonio Kast, un admirateur de la dictature d’Augusto Pinochet soutenu par l’ensemble de la droite chilienne.

En bon homme politique civilisé, José Antonio Kast a vite reconnu sa défaite. « Je viens de parler à Gabriel Boric et l’ai félicité pour son grand triomphe. Il est aujourd’hui le président élu du Chili et mérite tout notre respect et notre collaboration constructive. Le Chili passe toujours en premier », a écrit sur Twitter José Antonio Kast.

Si certains se craignent que Chili devienne un pays communiste, de son côté, José Antonio Kast, dans son discours de défaite a déclaré que Gabriel Boric méritait « leur respect » puisqu’il a été élu démocratiquement. Tout en précisant qu’il n’abandonnera pas sa lutte contre le narcotrafic et le « terrorisme » qui sévit selon lui dans le sud du pays, là où vivent des communautés de peuples indigènes. Il a également remercié Dieu, sa femme ainsi que ses 9 enfants pour l’avoir soutenu lors de sa campagne. Puis il a terminé en rappelant que la valeur de la famille est primordiale et que le Chili est une grande famille.

Le président sortant, Sebastian Piñera, a, lui aussi, félicité dans une discussion vidéo le nouveau chef de l’État élu qui prendra officiellement ses fonctions le 11 mars prochain. « Nous sommes unis. Nous sommes l’espoir. Nous sommes plus quand nous sommes ensemble. Continuons ! », a tweeté le nouveau président.

M. Gabriel Boric défend l’assemblée constituante et la rédaction d’une nouvelle Constitution en cours en ce moment pour remplacer le texte actuel hérité de la dictature. Il promet aussi de profondes réformes sociales pour aller vers un État-providence plutôt que le modèle économique néolibéral hérité de l’ère d’Augusto Pinochet.

Pour plus d’un, il n’aura pas la tâche facile car le parlement est très fragmenté et la situation économique est affectée par la Covid-19. Un dossier qu’on suit de près compte tenu du flux de compatriotes haïtiens qui vivent là-bas.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,582SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus