15 C
New York
mercredi, juin 29, 2022

INITE se démarque de l’accord du 11 septembre et appelle à la démission d’Ariel Henry



Plongé dans le mutisme depuis un certain temps, le parti politique INITE, à travers une note rendue public a exprimé sa préoccupation par la situation dont fait face le pays. INITE pointe du droit Ariel Henry comme un “danger social” pour la nation haïtienne, par conséquent, il exige sa démission sans condition. Ce qui pourrait, selon le parti, soulager le sort de la population.

Évoquant les divers problèmes sociaux qui gangrènent notre société, dont l’instabilité, la faim, l’insécurité, la migration massive de nos jeunes intellectuels, la dérive de la jeunesse, INITE exprime son ras-le-bol. La structure politique n’accorde pas ses violons avec le gouvernement actuel.

“Ariel Henry est un danger social, un danger pour l’économie de notre nation, un danger politique et un présumé assassin de l’ancien chef de l’Etat“, a écrit le parti qui se dit consterné par le fait qu’Ariel Henry décidait d’ajuster le prix d’un gallon de carburant à 250 gdes. Alors que son gouvernement perd quasiment le contrôle douanier, où les contrebandiers font la pluie et le beau temps, et l’argent qui devrait être encaissé pour l’Etat est empoché par des particuliers.

Il ajoute, “il y a plusieurs moyens pour l’Etat de se procurer de l’argent. La solution n’est pas l’ajustement du prix des produits pétroliers. Un acte qui fait répercussion énorme sur cette population dévorée par la misère”.

La démission d’Ariel Henry est recommandée, et il doit se mettre à disposition de la justice haïtienne afin de trouver les vrais responsables de l’assassinat du président, dans le cas contraire, cet acte demeure un mauvais précédent pour les futurs chefs d’Etat. Cette démission servira également de bouffée d’air à la constitution de 1987, amendée, selon la structure politique.

INITE appelle la population à ne pas baisser les bras dans la lutte pour la démocratie où plusieurs jeunes garçons et femmes ont perdu leur vie dans cette bataille visant à changer ce système maffieux. « La délivrance du peuple passera tout d’abord par la démission d’Ariel Henry », a souligné le parti.

Pour conclure, INITE en a profité pour saluer la mémoire des victimes du séisme du 12 janvier 2010, qui a sévèrement secoué Haïti, et avait emporté des milliers de vies, ainsi que celles des journalistes assassinés récemment à Laboule 12 par des individus armés.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,369SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus