15 C
New York
lundi, juin 27, 2022

L’enquête sur l’assassinat de Moïse: Claude Joseph annonce le rapatriement de Mario Palacios en Colombie



Mario Antonio Palacios, l’un des suspects potentiels dans l’exécution du feu président Jovenel Moïse le 7 juillet 2021, arrêté en Jamaïque, ne sera pas extradé vers Port-au-Prince. Ce dernier sera ,plutôt, rapatrié en Colombie, confirme l’ancien ministre des affaires étrangères, Claude Joseph.

D’après les explications de l’ancien chancelier, la déportation de Mario Antonio Palacios, l’un des présumés membres du commando qui pénétrait les périmètres résidentiels du président Moïse est dû à l’incapacité des autorités haïtiennes à fournir des preuves suffisantes pouvant certifier l’implication de Palacios dans l’assassinat de Jovenel Moïse.

“C’est un coup dur pour l’enquête” a lancé Claude Joseph qui pointe du droit les autorités actuelles qui n’ont fait preuve d’aucune envie pour assurer la poursuite de l’enquête, alors que les autorités colombiennes l’avaient assuré de leur coopération.

“Il n y a aucune volonté politique pour faire avancer l’enquête sur l’assassinat de Jovenel Moïse“, a scandé l’ancien chef du gouvernement sur l’administration de Jovenel Moïse.

Celui de l’homme d’affaires Samir Handal, un autre suspect clé dans le meutre arrêté en Turquie n’est pas encore extradé vers Haïti malgré l’envoi des documents sollicités par les autorités turques.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,368SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus