15 C
New York
lundi, juin 27, 2022

Optimiste le sage, un jeune très engagé dans la commune de Ouanaminthe

Optimiste le sage, un jeune très engagé dans la commune de Ouanaminthe



Les jeunes, ils sont nombreux à laisser le pays, par crainte de finir à la morgue ou du moins par incapacité de trouver un emploi adéquat. Mais dans tous les cas le faible reste prend sa place, le jeune Optimiste, le sage fait partie de ce pourcentage qui s’engage.

Son engagement

Né en mai 1997 et natif de Gaillard, Ouanaminthe, Optimiste le sage de son nom d’acte Henri-Claude MATHIEU est certifié en psychopédagogie à l’UPNEF (Université Publique du Nord-est à Fort Liberté).

Dans le souci de contribuer à l’épanouissement de sa communauté, il a fondé une école professionnelle à Ouanaminthe portant le nom de Institut Royal de Langues de Communication et de Formation Professionnelle (IRLAC-FP)

Graduation d’une promotion de l’ Institut Royal de Langues de Communication et de Formation Professionnelle (IRLAC-FP)


“ Après avoir terminé mes études classique en 2017, quand je suis arrivé à l’Université j’avais pu constater que le plus grand problème des étudiants c’est de prendre la parole en public qui était pour moi à l’époque quelque chose simple. En mai 2019, cela m’a poussé à fonder une école ayant pour objectif d’aider les gens à prendre la parole en public sans obstacle. Elle a vu le jour, au début, avec le nom « INSTITUT ROYAL DE LANGUES ET DE COMMUNICATION ». ” nous raconte l’ancien élève du collège Toussaint Louverture de Ouanaminthe.

Un battant qui ne se laisse pas abattre par les difficultés, malgré les choses se compliquent puisqu’ils n’ont pas de support. Optimiste a d’autres chapeaux.
“ Dès mon enfance, j’avais l’ambition de devenir un animateur de Radio, puis, en 2014 je me rendais dans une école de communication, un an après, j’ai obtenu mon Diplôme avec succès. ”, confie l’animateur de l’émission « SHOW OPTIMISTE LA » sur les ondes de la Radio Téléwanavision, 88.9 FM.

À bonne idée pas de limite

Supporté par ses parents et ses anciens professeurs, Henri-Claude poursuit avec conviction. “ L’idée continue à faire son chemin. En 2020, j’ai rencontré deux amis, il s’agit de Jocilien Saintilmond et Oscar Innocent qui se sont intéressés par l’idée et réellement je les ai intégrés dans le staff administratif. ”, ajoute l’ancien étudiant du lycée René Théodore de la commune.

Du coup, sans moyens Économiques, ils travaillent corps et âme pour la réussite de l’école. Ces sangs neuf viennent avec l’idée d’ajouter quelques options techniques pour cela le nom a été modifié de IRLAC en IRLAC-FP. Intéressant, en Août dernier, ils ont réalisé leur première Cérémonie de Graduation et 56 jeunes ont été Diplômés.



“Jusqu’à ce moment, nous travaillons sans relâche pour la bonne marche de l’institution malgré les difficultés quotidiennes car certains citoyens et les Hommes politiques n’encouragent pas ces genres d’activités. ” a mentionné l’étudiant en 3e année Sciences juridiques de l’école de Droit et des Sciences économiques de Fort Liberté (EDSEFL).

Une oeuvre pour la communauté

Le savoir qui ne partage pas est presque sans aucune valeur. À nous d’aider aux avancements de la communauté par les actions entreprises, ces jeunes ont bien compris cela. L’institution est très utile selon le témoignage de la population. La commune de Ouanaminthe, devrait avoir une école de ce genre depuis belles lurettes. À ce fait, la population estime que la commune frontalière avait un problème de techniciens en plomberie, carrelage, cosmétologie et de journalistes professionnels, nous a expliqué les responsables.

“C’est pas encore la réussite totale, mais nous avançons vers nos objectifs, avec IRLAC-FP, nous aimerions quand quelqu’un parle d’école professionnelle dans le Grand Nord pour qu’on soit la référence. ”, relate Henri-Claude MATHIEU. Toutefois, il y a des embûches.
“L’un de nos plus grands défis à relever, c’est de construire notre propre local. Le problème de local est la plus grande difficulté rencontrée ”. A-t-il poursuivi tout en espérant trouver de bons samaritains pour supporter ce noble projet.

Mais le peu de chose déjà réalisé les motivations à travailler davantage et à utiliser d’autres stratégies pouvant les aider à atteindre leur objectif. “ Pour les jeunes qui aimeraient entamer une telle activité, vous ne serez pas capable de construire un capital economique réelement mais un capital social. ”, confie le chrétien catholique.



Pour l’instant, ils sont au nombre de 4 à la tête du staff. Il s’agit d’Henri Claude MATHIEU, PDG, Jocilien SAINTILMOND, Directeur pédagogique, Oscar INNOCENT, Conseiller aux affaires académiques et Youseline ILFRAUS, Secrétaire. Ils ne sont pas nombreux les jeunes qui commencent à zéro pour être devenus des héros du quotidien.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,368SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus