15 C
New York
mercredi, juin 29, 2022

Haïti : tenue du premier Forum Théologique de l’Université Adventiste

Haïti : tenue du premier Forum Théologique de l’Université Adventiste



Les 11 et 12 mars 2022 s’est tenu le premier Forum Théologique de l’Université Adventiste d’Haïti (UNAH) autour du thème : “Pasteur autrement”. Ce forum tenu par le décanat de la Faculté de Théologie de ladite Université, FATH-UNAH avait pour objectif de “porter les leaders actuels et les futurs leaders de l’Eglise à comprendre la réalité de l’Eglise et leur fournir l’orientation nécessaire à un leadership efficace.”

Réalisé à la fois en ligne et en présentiel, ce programme auquel ont participé, entre autres, des dizaines d’étudiants en Théologie et des pasteurs responsables de districts, a été l’occasion d’équiper les actuels et les futurs dirigeants de l’église de bagages nécessaires pour affronter certaines réalités auxquelles font face l’Eglise. Une partie du programme a été diffusée sur Hope Média Haïti et la radio adventiste du pays.

Parmi les différents intervenants, comptaient les Drs Christian E. Ekoto, vice-recteur aux Affaires Académiques à l’UNAH, Franck Séguy, professeur à la FATH-UNAH et à l’Université d’Etat d’Haïti, Pierre Caporal, président de l’Eglise Adventiste en Haïti, Samuel Télémaque, Directeur du Ministère des Possibilités à la Division Inter Amérique (DIA) et le Elie Henry, ancien Doyen de la FATH-UNAH et actuel président de la DIA, qui a porté le sermon pour l’occasion.

Ministère Pastoral et Mission au 21e siècle: Enjeux et Perspectives; Diriger au milieu des crises sociopolitiques; Atteindre les marginaux; Le leader et l’accomplissement des prophéties; Le dirigeant d’église et la technologie; Méthodes d’évangélisation modernes; Principes et normes dans l’Eglise Adventiste; La mission et l’adoration transculturelle; Besoin d’un système d’entraide dans l’Eglise Adventiste, ce sont ces sujets qui ont été abordés durant ces deux jours, avant et après le culte d’adoration dans lequel le pasteur Elie Henry a prêché.

Dans leur intervention sur l’Apocalypse et les prophéties, les Drs Angel Gúzman et Ikechukwu Michael Oluikpe, respectivement Vice-président des Affaires Académiques du Séminaire Théologique Adventiste Interaméricain (SETAI) et professeur agrégé d’études du Nouveau Testament, de Théologie Biblique et Appliquée à la Northern Caribbean University (NCU), ont proposé d’autres angles sur lesquels aborder ces deux thématiques. Alors que le Dr Gúzman présentait la prostituée d’Apocalypse 17 comme une partie de l’Eglise du Seigneur, le Dr Oluikpe invita son auditoire non seulement à s’attacher à l’Esprit de la Prophétie afin de comprendre les prophéties, tout en voyant Jésus comme étant le centre de l’Apocalypse et le seul objet d’attention. “Il ne faut pas chercher le Pape et la marque de la bête partout dans l’Apocalypse, ils ne sont pas l’objet du livre.” “L’Apocalypse est une révélation de  Jésus, concernant Jésus et par Jésus. Le centre de l’Apocalypse est Jésus-Christ.”

Abordant le sujet sur les marginaux, le pasteur Watland François a insisté sur notre devoir chrétien et citoyen de rendre nos lieux de cultes plus accessibles et nos églises plus inclusives. A cet effet, il a proposé à ses auditeurs de prendre des dispositions relatives à l’inclusion dont un quota de personnes ayant un handicap nommés officiers dans tous les ministères, ainsi que la transcription des offices de l’église en langue des signes. Le pasteur Watland a aussi précisé que “Ce ne sont pas les marginaux qui sont inatteignables, mais, c’est nous qui sommes inaccessibles. […] C’est à nous de nous rendre accessibles”. Par les marginaux, le doctorant à AIIAS voulait parler des personnes ayant un handicap physique ou mental.

Selon l’initiateur et le chairman de cet évènement, le Doyen de la FATH, pasteur Edgard Etienne, cette grande première se veut être un rendez-vous annuel à l’UNAH. Tout en remerciant le Seigneur, le Doyen a témoigné sa reconnaissance envers le Recteur de l’UNAH, le Dr Sénèque Edmond qui l’encourageait à avancer et rester dans le calendrier, comme prévu, en dépit des nombreuses difficultés qu’il a rencontrées.

Mikneja Jahlleel Marcellus, un étudiant de la deuxième année à la FATH s’est dit heureux de participer à cette rencontre, où il a pu confirmer, au regard de la cohérence et de l’unité dans les approches des intervenants, qu’il fait partie d’une “Eglise forte et unie. Notre église est séparée par la géographie et les différences culturelles, mais elle n’est pas divisée. Nous formons une véritable et grande famille. Nous prêchons le même message et avons une espérance unique”. Aussi, il souhaite que ce forum accueille beaucoup plus de participants et laisse beaucoup plus de temps pour les débats.

La FATH-UNAH est la seule école francophone adventiste de Théologie sur le territoire de la Division Inter Américaine. A cause des troubles sociopolitiques, elle évolue dans un contexte assez particulier, mais, ne faillit pas à sa mission qui est de former des dirigeants pour l’œuvre du Seigneur dans le cadre de la proclamation du message des trois anges au monde entier.

Jean Carmy Félixon

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,369SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus