15 C
New York
vendredi, juillet 1, 2022

“Komisyon Sante Jean Samieux St Fleur” vole au secours de la population des Abricots

“Komisyon Sante Jean Samieux St Fleur” vole au secours de la population des Abricots


L’équipe “Komisyon Sante Jean Samieux St Fleur” a organisé, le week-end écoulé une clinique mobile dans la commune des Abricots, quelques mettres de la ville de Jérémie. Cette initiative vise à voler au secours des habitants de la commune surtout les plus éloignés qui font face à de graves problèmes sanitaires dont gale, gastrite aigüe, arthrose, diabète pour ne citer que ceux-là.

Un total de 800 personnes soient 60% des jeunes, 30% personnes âgées et 10 % enfants en situation d’extrême précarité , venant de la 1ère section communale d’Anse du Claire, de la localité Fiéfié, de la 2ème section communale Balizier, Nan Plenn, de la 3ème section communale Dangliz…, ont bénéficié d’une consultation médicale pendant trois jours.

Parmi les personnes accueillies en consultation, 40 % se sont vus diagnostiquer et souffre du gastrite aigüe, de l’arthrose; 60 % d’entre elles ont des problèmes gynécologiques et dermatologiques dues à la mauvaise qualité d’eau. Près de deux individus sur 10 ont découvert qu’ils souffrent d’une maladie chronique. Au fait ce sont des cas qui nécessitent des suivis médicaux.

Les habitants de la commune des Abricots/ Grand-Anse


L’équipe “Komisyon Sante Samieux St-Fleur” croît que les soins de santé ne doivent pas être un luxe pour quiconque dans le pays. En ce sens, l’intervention de Jean Samieux St Fleur comme initiateur de la clinique mobile dans ces zones a été grandement salué par l’ensemble de la population.

“Jean Samieux St-Fleur est notre mère ici, c’est lui notre papa aussi, il a pris la place de l’État parce que c’est lui qui connaît le besoin de la communauté d’autant plus il défend les intérêts des de la masse défavorisée” a témoigné Silfofèt Dieudonne, un bénéficiaire.

Toutefois, la coordonatrice Sandy Merisma dénonce un accès aux soins de santé très difficile à cause de l’absence de l’État et des agents de santé et alerte sur la récurrence des problèmes “Gratèl” , gynécologiques…auxquels la population fait face à cause de manque d’eau potable.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus