15 C
New York
mercredi, juin 29, 2022

Situation de tension à Mariani: le bilan fait état de dix morts dont un policier

Situation de tension à Mariani: le bilan fait état de dix morts dont un policier



Environ dix individus ont été tués à Mariani, le vendredi 4 mars dernier lors d’une attaque d’hommes armés. Les groupes armés de Village-de-Dieu et de Grand-Ravine sont épinglés d’être à la base de ces méfaits alors qu’ils tentaient de prendre le contrôle de cette zone de la commune de Gressier, selon ce qu’a rapporté au quotidien Le Nouvelliste Jean Vladimir Bertrand, l’agent exécutif intérimaire de la commune.

En effet, l’assaut de ces groupes armés à Mariani a été soldé à l’assassinat de Markenson Bontemps, un jeune policier qui, pendant ses temps libres, faisait du transport en commun avec son tap-tap.

Aussi, 6 autres membres de la population ont été tués. “ Josué et Jackson, deux simples citoyens de Mariani, ont été tués chez eux par les bandits au cours de l’attaque. Ces derniers ont tué aussi le responsable du marché Charbon, le directeur d’une station-service de la zone, une personne âgée de plus de 70 ans… Au total, nous avons enregistré sept morts, dont le policier ”, a déclaré l’agent exécutif intérimaire de Gressier, Jean Vladimir Bertrand, au journal.

Les informations qui circulent sur les réseaux sociaux mentionnent une opération en mer menée par les autorités policières et la population, Jean Vladimir Bertrand rapporte les faits: “ Ils sont arrivés vendredi dernier dans la zone en utilisant un petit bateau. Ils étaient entre 50 et 60 à débarquer à Mariani ce jour-là. Le jour suivant, un autre bateau qui voulait les ravitailler en armes et en munitions a été repoussé par les agents du garde-côte, communément appelé Marine haïtienne”.

Cet assaut rentre dans le cadre des démarches entamées par les gangs de Village-de-Dieu et de Grand-Ravine pour étendre leurs territoires sur la route nationale numéro 2, partie Sud de la capitale. Maintenant, ils veulent prendre le contrôle du marché de Mariani où se situe l’un des plus importants abattoirs du pays.

Six parmi les bandits, originaires de Mariani, ont été arrêtés et trois autres tués lors des échanges de tirs avec les forces de l’ordre, a indiqué l’agent exécutif intérimaire de Gressier. Outre le contrôle du marché, les caïds avaient d’autres missions. “ Ils voulaient prendre en sandwich la commune de Carrefour pour empêcher la population du grand Sud d’utiliser les routes de Saint-Jude et de Tara’s pour se rendre à Port-au-Prince ”, a ajouté Jean Vladimir Bertrand.

Toutefois, grâce à l’intervention de la police et de la population, les malfrats n’ont pas pu prendre le contrôle de l’abattoir, ajoute-t-il. Cependant, certains d’entre eux se retranchent aujourd’hui encore dans des quartiers à Mariani. La police et la population sont à leur recherche, a expliqué l’agent exécutif intérimaire de Gressier dans une interview accordée au Nouvelliste.

Il a précisé d’avoir reçu le support des mairies adjacentes dans la lutte contre l’implantation de ce groupe armé dans des municipalités comme Léogâne, Carrefour et Petit-Goâve. “ Ils nous ont envoyé des renforts pour lutter contre les bandits ”, a-t-il confié au plus ancien quotidien haïtien.

À rappeler que, ces groupes armés avaient déjà fait, le mois dernier, une tentative pour occuper la localité de « Tisous » où se trouve le marché de Mariani, une zone située entre Carrefour et Gressier. “ Ils ont été repoussés et huit d’entre eux ont été tués ”, a fait savoir Jean Vladimir Bertrand.

Martissant (Martyr sang pour certains) une zone qui fait sa réputation négativement.VAR de l’entrée Sud du pays, les noms ne manquent pas pour la nommer; quand l’insécurité sera-t-elle rétablie dans cet espace devenu enfer depuis des mois ???

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,368SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus