15 C
New York
dimanche, décembre 4, 2022

Découvrons Nazaire «Nazario» Joinville, professeur et communicateur social

Déjà une décennie, sans vouloir historiser les faits, Haïti fait face à une déchéance énorme et les gens mettent en cause la consommation musicale du pays surtout celle faite par les jeunes. En essayant de tout cerner, nous avions échangé avec Nazaire Joinville, homme à plusieurs chapeaux dont journaliste culturel.

Mise en présentation

L’homme humble et amical a le nom long comme son CV, Jean Junior Nazaire JOINVILLE et Nazario pour les amis. Il est élevé dans une fatrie de six enfants, 2 frères et 3 sœurs dont l’une regrettée de mémoire. “ Je travaille dans plusieurs institutions comme professeur et je collabore avec plusieurs médias ”, nous a argué l’ancien élève du lycée Antenor Firmin où il a bouclé ses études classiques en 2008 et depuis il a lancé sa carrière dans le milieu professoral.

Nazaire Joinville assure la formation en sociologie des médias pour les étudiants de l’ISNAC. “ Au début, après Dieu, j’ai eu le support de ma mère Marie Jose Corrielant JOINVILLE et mon père Jean Nazaire JOINVILLE. Puis, je me débrouille pour poursuivre ma route, aller à l’université et autres, certains amis, mes frères et sœurs ainsi que ma femme étaient toujours là ”, a scandé l’homme ayant également le titre d’entrepreneur, responsable de l’agence de communication NazAgency et de la plateforme NazNews.

Auteur d’un livre sur le développement personnel

Parmi l’un de ses exploits, en octobre 2019, le natif de Tabarre a publié l’ouvrage « Leçons de Réussite » sur la motivation, le leadership et le développement personnel voulant aider les mordus de la lecture à se frayer des chemins par eux-mêmes.

Selon le professeur à l’école normale, chacun est responsable de son propre échec. Basé sur ces différentes recherches, il a fini par conclure que la réussite ne s’acquiert pas du jour au lendemain, elle s’inscrit dans une pratique quotidienne.
Du coup, «Leçons de réussite » est composé d’un ensemble de conseils tirés de ses expériences, de celles des personnes de son entourage et surtout des différents ouvrages consultés.

Le livre a 3 parties: la première renferme 4 leçons ( leadership, persévérance, attitude et lecture), la deuxième quant à elle a plusieurs textes de motivation et la troisième baptisée «Les leçons d’or» propose 40 citations.

Professeur Nazaire JOINVILLE



Le professeur et la musique, un mariage intime

“ J’ai une passion démesurée pour la musique haïtienne particulièrement le compas. Mon frère Rimski-Korsakov JOINVILLE m’a poussé à écouter de la musique et de là vient mon amour ”, nous a confié fièrement le rédacteur à Ayibopost. “ J’effectue beaucoup de travail sur le compas même ma mémoire à la faculté je l’ai faite sur ce sujet, traitant les textes de Nu-look. J’entends souvent ces genres de musique surtout les tubes de l’ancienne génération dont Tabou Combo mon groupe de prédilection ”, a renchéri le licencié en communication à la Faculté des Sciences Humaines (FASCH).

“ Je suis un jeune observateur et chercheur sur le compas. Je fais souvent des recherches sur la question de langue utilisée dans les chansons. Je participais à un festival en 2018, Nu-look était de la partie. Comme les langues sont mélangées dans les tubes de ce groupe, lors de la prestation, j’ai constaté quand c’est une partie en français ou anglais qui joue, les fans ont des difficultés à chanter ou prononcent les mots très mal. ” a raconté l’homme ayant la musique comme l’un des loisirs pour expliquer d’où provient l’idée de préparer sa mémoire sur les textes musicaux de Nu-look, la bande à Arly Larivière.

Toutefois, le choix de Nu-look n’est pas un problème pour les mélomanes. Ne pas comprendre un tube ne veut rien dire pour les fans puisqu’ils sont attirés tout d’abord par la mélodie de la musique, nous dit le professeur Joinville ayant le témoignage de certains adeptes comme preuve. Mais, quand des scientifiques et des chercheurs font des travaux en profondeur sur la musique ils peuvent faire des découvertes problématiques selon leur regards.

Lors de notre entrevue, plusieurs points étaient à l’ordre du jour dont l’utilisation de la langue par les artistes haïtiens dans leur noms tant que chansons. “ L’anglais est la langue mondiale et la plus répandue. Dans ce cas, l’artiste est obligé de se tourner vers elle surtout pour découvrir et explorer autre marché musical ”, nous informe le communicateur tout en relatant que l’utilisation de langue anglaise est un atout majeur pour les artistes.

La musique en aide à la jeunesse

Nous voulions pas rater l’occasion de toucher le mouvement « Rabòday » considéré par plus d’un comme l’un des maux de la société pour la jeunesse en particulier.

“ Un artiste est un porteur de messages et un agent de socialisation. En ce sens, la musique pourrait contribuer au développement mental et intellectuel des jeunes ”, dit le type faisant de la lecture un de ses loisirs. “ Cependant, on ne peut pas empêcher à un artiste dans un secteur musical suit le courant, la musique est son business. On ne peut pas exiger tous les artistes d’être comme BIC, Jean Jean Roosevelt et de même pour Tonymix. ” a-t-il déclaré.

Par contre, quelque soit le rythme ou le genre musical choisi pat un artiste, les chansons pourraient composer de messages capable de transformer les jeunes, de les inciter vers le social et l’éducation. Il est possible, mais on ne peut pas mettre tous les artistes dans le même panier. Puisqu’ils ne peuvent pas être tous dans le social et l’éducation seulement, le marché musical donne plus d’argent à certains styles. Et, être musicien est avant tout un métier, pense Nazaire Joinville.

Identifié le problème ouvre la voie à une solution. “ Les textes « Rabòday » donnent du problème surtout en dénigrant les femmes, mais il faut être d’accord le rythme est dansant. Si on met des structures cette musique pourra s’élargir et arriverait même plus loin que le compas. Les textes ont besoin d’être soignés. ” a-t-il souligné. À ce fait, le ministère de la culture a son rôle à jouer pour arriver à cette structuration.


Le professeur Nazaire Joinville n’est pas seulement mélomane. Il aime regarder le foot surtout les matchs de grandes envergures. Il est chrétien et est marié avec Myriame GAUDIN, selon lui, la plus belle femme du monde.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,593SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus