15 C
New York
lundi, juillet 4, 2022

Une canadienne âgée de 101 ans dirige le plus grand aéroport du Canada

Une canadienne âgée de 101 ans dirige le plus grand aéroport du Canada

L’ancienne hockeyeuse Hazel McCallion surnommée Hazel l’ouragan a été prolongée, entant que directrice, à la tête de l’autorité aéroportuaire du Grand Toronto, au Canada. Elle occupera ce poste pour encore 3 ans alors qu’elle n’y a été accédée qu’en 2017.

Hazel l’Ouragan a un parcours louable dans la sphère politique canadienne. Pendant trente-six ans (1978-2014) , la centenaire a été maire de Mississauga, une ville dans la banlieue de Toronto qui compte plus de 700.000 habitants.

Elle a été conseillère au près du Premier ministre de l’Ontario lorsqu’elle a été nommée à la tête de l’autorité du conseil d’administration de l’autorité aéroportuaire du Grand Toronto.

Son nom pour les autorités du pays veut dire beaucoup. Selon ce qu’a précisé le journal RTL , relayé par 20 minutes, son nom est devenu celui d’une école, d’une bibliothèque, d’une parade et également d’une équipe de baseball. Il y a même un projet de ligne de train qui devrait s’appeler Hazel McCallion.

Pour des services continues, la doyenne a été saluée par le ministre fédéral des Transports, Omar Alghabra, dans un communiqué en lui chatoyant qu’elle” continue à jouer un rôle important dans la supervision et la direction du plus grand aéroport au Canada”.

Le sport animait aussi Hazel McCallion. Dans les années 40 , elle a débuté une carrière sportive dans une équipe professionnelle de hockey féminin. Une carrière malheureusement qui n’a pas duré en raison de son déplacement vers Toronto.


L’entrée dans le monde politique de Hazel McCallion

La femme d’affaires n’a fait son entrée dans le monde politique qu’en 1963 lorsqu’elle travaillait comme rédactrice en chef et directrice des opérations du journal communautaire Streetsville Booster, fondé par son mari Sam McCallion.

Selon ce qu’a rapporté l’encyclopédie canadienne, en 1966, elle présidait la chambre de commerce locale ainsi que le conseil d’aménagement de Streetsville. Une ville qu’elle allait diriger comme mairesse en 1970.

En 2014, date de la fin de son dernier mandat, la mairesse McCallion faisait partie des six maires les mieux payés au Canada, avec un salaire annuel de plus de 180 000 dollars. Et aujourd’hui, l’athlète a 101 ans, elle met encore ses expériences et ses connaissances au service de la communauté canadienne.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,376SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus