15 C
New York
mercredi, juin 29, 2022

Lettre du Roi Pelé à l’homme fort du Kremlin, Vladimir Poutine 

Lettre du Roi Pelé à l’homme fort du Kremlin, Vladimir Poutine 

La légende brésilienne Pelé a profité, hier mercredi, du match de barrages opposant l’Ukraine à l’Écosse dans le cadre de la qualification pour le Mondial 2022, pour s’adresser au président Poutine, dans un message qu’il a publié sur son compte Instagram. «Arrêter l’invasion. Il n’y a absolument aucune justification à cette violence continue», a-t-il exhorté.

Acteur, chanteurs, chef d’État, sportif… Ils sont nombreux à élever leur voix contre l’invasion de l’Ukraine par la Russie depuis le 24 février dernier. Alors que Moscou fait la sourde oreille et continue son offensive.

L’international brésilien Pelé, avec beaucoup d’amertume, s’est adressé au président russe, Vladimir Poutine dans un contexte de guerre en Ukraine où les dégâts s’avèrent catastrophiques

«Aujourd’hui, l’Ukraine essaie d’oublier, au moins pendant 90 minutes, la tragédie qui engloutit encore son pays. Concourir pour une place dans la Coupe du monde est déjà une tâche difficile – presque impossible maintenant avec tant de vies en jeu». A-t-il écrit en exigeant la suspension de l’offensive.

«Je veux profiter du match d’aujourd’hui pour faire une requête : arrêter l’invasion. Il n’y a absolument aucune justification à cette violence continue», peut-on lire la correspondance.

Selon le triple champion du monde, «Ce conflit est méchant, injustifiable et n’apporte que douleur, peur, terreur et angoisse. Il n’y a aucune raison pour que cela dure plus longtemps».

Rappelant ses moments passés avec le président russe lors d’une rencontre à Moscou en 2017, le brésilien dit n’avoir jamais pensé être dos à dos, un jour, avec le chef du Kremlin.

L’octogénaire fait croire que «Les guerres n’existent que pour séparer les nations, et il n’y a aucune idéologie qui justifie que des missiles à projectiles enterrent les rêves d’enfants, ruinent des familles et tuent des innocents ». Il a poursuivi dans la lettre pour exiger au président Vladimir Poutine de mettre fin à cette guerre.

«J’ai vécu huit décennies, au cours desquelles j’ai vu des guerres et vu et entendu des discours de haine, faisant la promotion d’atrocités au nom de la sécurité de leur nation par des dirigeants veules. Il faut arrêter ça et évoluer.» A-t-il martelé.

Pelé et Vladimir Poutine s’étaient rencontrés en 2017. [Sputnik / Icon Sport]

« Le pouvoir d’arrêter ce conflit est entre vos mains. Les mêmes mains que j’ai serrées en 2017 » , a conclu le Roi Pelé, alors que Vladimir Poutine, à 100 jours de combat, continue de resserrer son emprise sur la zone du Donbas.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,369SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus