15 C
New York
dimanche, août 14, 2022

Haïti : Poto-Mitan prend le devant en prônant une « assise de sortie de crises »

Haïti : Poto-Mitan prend le devant en prônant une « assise de sortie de crises »

Sous l’initiative de l’association Poto-Mitan, une journée de causerie a été organisée, ce jeudi 21 juillet, avec les membres de la presse sous le thème « assises de sortie de crises d’Haïti ». Les responsables de ladite association ont pris le plaisir de discuter avec les confrères et consœurs sur la nécessité d’une assise nationale de sortie de crise.

Poto Mitan s’adonne à ce lancé du fait que depuis 1986, disons de la période post-dictatoriale, à nos jours, le pays se trouve dans une transition à répétition, seulement six (6) gouvernements ont été élus par le suffrage direct. Selon le coordonnateur adjoint de Poto Mitan,Nordy Guerrier, ce modèle de gouvernance (d’État) mérite d’être changé.

Fort de tout cela, le cercle Poto Mitan se donne la mission de faire la plaidoirie pour une assise nationale afin de trouver une solution aux problèmes qui perdurent dans la première République noire libre au monde.

Au lieu de parler de parti politique, la secrétaire de Poto Mitan, Marie Alice Théard, précise que Poto Mitan est plutôt une association ou une structure regroupant des personnes de toutes les classes sociales. Plus loin, la militante a mentionné que cette structure n’est pas un parti politique et ne supporte pas, non plus, aucun candidat. “ L’organisation n’a pas de patron ”, argue-t-elle précisant qu’ils fonctionnent avec les moyens du bord, les fonds des membres et ils n’ont aucune redevance envers quiconque.

Assise de sortie de crises d’Haïti

Contrairement à la manière de ça se passe comme d’habitude, Poto Mitan met pour sa part les pieds sur terre en se rendant dans les communes, les sections communales, les localités, en rencontrant les responsables des organisations de bases, de femmes entre autres afin de créer une force sociale pour que tout le monde puisse s’asseoir ensemble dans l’objectif d’identifier les crises et proposer des solutions, a en croire les propos des membres de l’association.

Lors de son intervention, le Docteur Jean Palerme Mathurin, coordonnateur général de Poto-Mitan, a mis l’accent sur la nécessité d’arriver à une « Assise de sortie de crises d’Haïti » pour pouvoir résoudre les problèmes du pays, de l’insécurité à autres. “ Au niveau social, la crise prend le large. C’est grave quand un pays perd une génération entière. Aujourd’hui, on est face à une crise de génération dans le pays… Par exemple, des étudiants formés à l’UEH avec les moyens du pays sont obligés de le laisser après à cause qu’il n’y a pas de possibilités de leur absorber ”, avance Dr Mathurin.

Les problèmes sociaux, économiques, politiques et tant d’autres sont la preuve qu’on a l’obligation d’organiser une assise nationale, soutient Poto Mitan. Il n’est pas sans savoir que certaines personnes profitent et jouissent de la misère du peuple, elles en tirent des avantages dans les crises perdurant dans le pays. Pour pallier à cela, Dr Mathurin pense que la mise sur pied d’un tribunal spécial sera un grand pas. Et, ce sera à l’assise d’en décider.

Depuis après l’assassinat du père de la patrie Jean Jacques Dessalines, le peuple n’arrive pas à faire passer ou accepter ses idées. À ce fait, le coordonnateur de Poto Mitan croit que si cette assise organise avec tous les couches du pays, tous les secteurs…ils sortiront enfin avec une décision bénéfique pour Haïti permettant de calmer le pays, de projeter une autre image du terroir.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,432SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus