15 C
New York
dimanche, août 14, 2022

Samir Nasri Handal libéré, les demandes de son extradition rejetées 

Samir Nasri Handal libéré, les demandes de son extradition rejetées 

La justice turque n’a pas répondu aux demandes d’extradition, vers Haïti, de l’homme d’affaires Samir Nasri Handal, accusé d’être impliqué dans l’assassinat du président Jovenel Moïse le 7 juillet dernier. Il a recouvré la liberté par la 37e Haute Cour pénale d’Istanbul après 8 mois de détention.

Alors que, le 15 novembre 2021, les autorités turques ont procédé à l’arrestation de l’homme d’affaires Samir Nasri Handal à l’aéroport d’Istanbul avec des passeports haïtien et jordanien et un document de voyage palestinien en transit vers la Jordanie. Son interpellation est due à son implication présumée dans l’assassinat de l’ancien locataire du Palais National le 7 juillet 2021. Depuis lors, il a été incarcéré en attendant les poursuites judiciaires.

Après l’arrestation dudit suspect, les autorités haïtiennes de leurs côtés ont demandé aux autorités turques de l’extrader vers Haïti. Des documents additionnels ont été exigés par le gouvernement turc pour entamer le processus.

Effectivement, le samedi 22 janvier 2022, le ministre des Affaires Etrangères et des Cultes, Jean Victor Généus, dit avoir transmis les documents exigés.

“J’ai transmis au nom du Gouvernement haïtien, avant l’expiration du délai fixé au 21 janvier, tous les documents et informations additionnels exigés par la justice turque dans le cadre de la demande d’extradition de Samir Handal”, a-t-il tweeté. Depuis lors, on n’a eu aucune nouvelle sur ledit dossier oublié dans les mains de la justice turque. Cependant, il fallait y revenir pour savoir à quel niveau est arrivé le processus, mais la justice turque a, toute seule, la voix au chapitre puisque l’État haïtien est à pas de tortue.

La 37e Haute Cour pénale d’Istanbul a rejeté les demandes d’extradition du suspect détenu Samir Nasri Salem Handal et a décidé, en plus, de le libérer, a rapporté le journal BBC News Turc.

Les pièces que la justice haïtienne avait fournies aux autorités turques ne révèlent pas de son implication dans les faits reprochés selon le tribunal.

Samir Handal a assisté à l’audience à la 37e Haute Cour pénale d’Istanbul avec système d’information audio et visuel (SEGBİS) depuis la prison, dans laquelle il a passé 8 mois.

Ses avocats, Mahmut Barlas et Tuğçe Duygu Köksal, ont déclaré que son client n’avait loué qu’une maison à Emmanuel Sanon, accusé aussi d’être impliqué dans le meurtre.

De son côté, l’accusé a donné les motifs de sa comparution au Tribunal.
“Je suis allé au tribunal à cause de la décision d’Interpol, mais il n’y a pas de décision d’Interpol à mon sujet pour le moment.”A-t-il scandé en présentant les raisons de ses craintes de son extradition vers Haïti ? Qu’il serait torturé et tué en cas de retour en Haïti.

Le journal a expliqué qu’après avoir entendu les défenses, le tribunal a décidé de rejeter l’extradition et la libération de Samir Nasri Salem Handal à la majorité des voix.

Pour l’heure, l’homme d’affaires Samir Nasri Salem Handal est libre comme le vent et s’est écarté de son éventuelle implication présumée dans le meurtre de Moïse. La justice haïtienne, de son côté, s’enlise de jour en jour dans les crises. On est, à présent, à la désignation d’un cinquième juge pour instruire le dossier alors que ce 7 juillet ramènera le premier anniversaire de ce crime odieux.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,432SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus