15 C
New York
dimanche, août 14, 2022

USA: l’État Texas se dit prêt à interdire la sodomie en cas de feu vert de la cour Suprême

USA: l’État Texas se dit prêt à interdire la sodomie en cas de feu vert de la cour Suprême

Les couples LGBT ont été frappés d’un coup de tonnerre aux États-Unis précisément au Texas, ce vendredi. Les rapports sexuels anaux entre les hommes pourraient être interdits, en cas de feu vert de la cour Suprême selon les dits du procureur général texan alors qu’il y a quelques jours depuis la haute juridiction a révoqué le droit à l’avortement.

En 2003, les autorités judiciaires américaines avaient procédé à l’abolition de la loi dite “Sodomy Law” interdisant les rapports sexuels anaux donc la sodomie. Alorsqu’à l’époque, cette dernière, était en vigueur dans 13 États américains dont le Texas. Revenir sur cette loi en ce 21e siècle pourrait provoquer de véritables grognes par rapport à la prise de l’ampleur de la communauté LGBT dans le monde particulièrement aux États-Unis.

Selon le journal français BFM TV, le procureur général texan, Ken Paxton, qui a été invité par la chaîne câblée NewsNation, a déclaré qu’il pourrait demander de revenir sur cette loi si jamais cette même Cour suprême donne son feu vert.

“Mon travail consiste à défendre les lois de l‘État, et je continuerai à le faire. C’est mon travail en vertu de la Constitution, et je suis prêt et capable de le faire”, a-t-il martelé. Cependant, cette décision n’est pas chose facile.

Soulignons qu’en 2003, la cour Suprême avait rendu un arrêt Lawrence vs Texas, déclarant la loi texane sur la sodomie, qui visait les relations homosexuelles exclusivement, incompatible avec les exigences due process affirmées dans le 14e amendement de la Constitution fédérale. C’est évidemment cette loi qui servait de jurisprudence, et qui empêchait les États américains d’interdire les relations intimes aux couples homosexuels.

En effet, il faudra le retrait de l’amendement pour pouvoir revenir sur la loi de 2003. Ce qui pourrait aussi occasionner le retrait sur plein d’autres lois relativement à la liberté individuelle. Selon le journal libération, ce même juge Paxton serait tenté de faire de nouveau appliquer l’interdiction du mariage homosexuel de 2005 alors que cette mesure a été annulée en 2014.

Crédit photo : SAUL LOEB / AFP

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,432SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus