15 C
New York
samedi, janvier 28, 2023

Le Conseil de sécurité de l’ONU vote la résolution sanctionnant les gangs et leurs patrons 

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté ce vendredi à l’unanimité la résolution visant à réprimer la vente illicite d’armes et les groupes armés criminels en Haïti.

Cette résolution impose une interdiction de voyager, un embargo sur les armes et le gel des actifs aux chefs de gangs et à toute personne qui s’engage dans des actions qui menacent la paix, la sécurité ou la stabilité du pays.

L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Linda Thomas-Greenfield, a qualifié ce vote d’ « étape importante pour aider le peuple haïtien et a déclaré qu’il s’agit d’une réponse initiale aux appels à l’aide du peuple haïtien », peut-on lire dans les colonnes de Miami Herald.

Ces sanctions touchent particulièrement le chef de la fédération de G9, Jimmy Cherizier alias Barbecue. Ses actions, a déclaré Thomas-Greenfield, ont directement contribué à la crise humanitaire qui a causé tant de douleur au peuple haïtien.

La résolution en question a été rédigée par les Etats-Unis Unis et le Mexique. Le texte, obtenu par le Miami Herald, a abandonné le déploiement d’une force multinationale pour aider la police nationale d’Haïti à reprendre les infrastructures clés, ainsi qu’une référence à l’ONU.

Par ailleurs, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, Linda Thomas-Greenfield, a déclaré lundi qu’une résolution distincte sur le déploiement d’une force de sécurité de mission non onusienne était en cours de rédaction par les États-Unis et le Mexique.

Résolution de ce vendredi

À la une, la décision de ce vendredi fait partie d’une réponse de la communauté internationale pour aider Haïti à affronter les activités criminelles persistantes et déstabilisantes perpétrées par des gangs armés qui attaquent les institutions gouvernementales, tuent ou kidnappent sans discernement pour rançon des Haïtiens et des étrangers, et commettent d’autres actes criminels sans crainte de répression.

À noter, bien que le Conseil de sécurité veuille aider, il a été divisé sur la meilleure façon de le faire, la Chine et la Russie expriment en particulier leurs préoccupations au sujet de la force et des sanctions.

Selon les informations de nos confrères au Miami Herald, en vertu de la résolution adoptée ce vendredi, un comité du Conseil de sécurité serait créé pour désigner qui devrait être placé sur une liste noire. L’inscription sur une telle liste signifie que les individus ne seraient pas en mesure de se rendre dans d’autres pays, sauf si le comité le permet. La cible principale est Barbecue qui bloque l’approvisionnement de carburant dans les différents terminaux pétroliers. Cette résolution accuse l’ancien policier de planifier, diriger ou commettre des « actes qui constituent de graves violations des droits de l’homme ».

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,680SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus