15 C
New York
samedi, janvier 28, 2023

Joseph Lambert et Youri Latortue sanctionnés par le Canada pour leurs liens avec les gangs armés

Le gouvernement canadien s’en prend aux élites politiques haïtiennes. Dans un communiqué publié ce vendredi 4 novembre 2022, la ministre des Affaires Étrangères canadienne a annoncé que le Canada a pris des sanctions contre le président du Sénat Joseph Lambert et l’ex-sénateur Youri Latortue pour leurs implications dans la violence des gangs armés.

Les patrons des gangs armés commencent à être pris dans leurs petits souliers. Le Canada annonce des sanctions ciblées, le président du Sénat Joseph Lambert et l’ancien sénateur, chef du parti politique Ayiti An Aksyon (AAA) Youri Latortue sont les premiers à être visés. En conséquence, ” les nouvelles mesures imposeront une interdiction de transactions à ces personnes, ce qui aura pour effet de geler tout avoir qu’elles peuvent détenir au Canada”.

Ces élites politiques, selon le Canada “utilisent leur statut d’ancien ou d’actuel titulaire d’une charge publique pour protéger et permettre les activités illégales de gangs criminels armés, notamment par le blanchiment d’argent et d’autres actes de corruption”.

Alors que, poursuit ledit communiqué, ces gangs et leurs partisans terrorisent les populations vulnérables en Haïti en toute impunité, et précipitent une crise humanitaire en Haïti qui comprend la résurgence du choléra sur l’île.

En plus, ils commettent des actes de violence inqualifiables, notamment la violence sexuelle généralisée, à l’encontre des populations touchées et empêchent la prestation de services essentiels.

Le gouvernement canadien ajoute que les sanctions prises “contre ces personnes visent à mettre fin au flux de capitaux et d’armes illicites pour affaiblir et mettre hors d’état de nuire les gangs”. Aussi, le Canada dit envisager d’imposer d nouvelles sanctions contre d’autres personnes et entités, ainsi que d’autres mesures, pour faire pression sur les responsables de la violence et de l’insécurité en Haïti.

« Le Canada ne restera pas inactif alors que les gangs et ceux qui les soutiennent terrorisent les citoyens d’Haïti. Nous faisons pression sur ces personnes pour les obliger à mettre fin à leur violence insensée. La communauté internationale a un rôle important à jouer, et nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour aider les Haïtiens et faire respecter les droits de la personne, la démocratie et la paix internationale.» A ajouté la ministre Mélanie Joly.

Soulignons que le Canada dit “imposer des sanctions ciblées en vertu du Règlement sur les mesures économiques spéciales visant Haïti en réponse à la conduite inacceptable d’élites politiques haïtiennes, qui apportent un soutien financier et opérationnel illicite à des gangs armés” qui blessent, kidnappent et tuent la population civile.

Le vendredi 21 octobre 2022, le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies a adopté à l’unanimité la résolution 2653 visant à sanctionner les gangs armés et leurs patrons. Les lignes commencent à bouger là-dessus.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,680SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus