15 C
New York
dimanche, décembre 4, 2022

Le Canada sanctionne le leader du G9 Jimmy Cherisier dit Barbecue

La ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly, a annoncé dans un communiqué datant du lundi 14 novembre 2022 “que le Canada a intégré dans le droit canadien, en vertu de la Loi sur les Nations Unies, une récente résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU) prévoyant des sanctions” surtout contre les bandes criminelles armées semant la terreur en Haïti.

“Les sanctions prévues par la résolution 2653 du CSNU imposent une interdiction sur toutes les opérations à l’encontre de Jimmy Chérizier, le chef de la coalition dénommée « G9 an fanmi e alye », une alliance de gangs haïtiens.
Cette mesure a pour effet de geler tous les avoirs qu’il pourrait détenir au Canada et d’imposer une interdiction de voyager et un embargo sur les armes”, lit-on dans ledit communiqué.

Le Canada dit avoir des raisons de croire que le puissant chef de gang, Barbecue “s’est livré à des actes qui menacent la paix, la sécurité et la stabilité d’Haïti et a planifié, dirigé ou commis des actes qui constituent de graves violations des droits de la personne”. Et ces sanctions ont pour but d’arrêter le flux de fonds et d’armes illicites afin d’affaiblir et de mettre hors d’état de nuire les bandes criminelles, poursuivent les autorités canadiennes.

Aussi, le Canada rend responsables ces gangs et leurs partisans d’avoir précipité ” une crise humanitaire en Haïti qui comprend la résurgence du choléra”. Ils sont accusés d’avoir commis à l’encontre des populations touchées des violences indicibles, notamment des violences sexuelles généralisées, et empêchent la prestation de services essentiels”.

Le Canada prévient d’appliquer des sanctions contre “toute nouvelle personne ou entité identifiée par le comité” de sanctions du CSNU chargé “d’identifier d’autres personnes et entités susceptibles d’être sanctionnées”.

Selon la ministre Mélanie Joly, il est important pour que son pays et la communauté internationale aident Haïti à sortir de cette situation difficile.

«Le Canada accueille favorablement la résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies prévoyant des sanctions. Il est important pour le Canada et la communauté internationale de faire tout ce qui est possible pour aider les Haïtiens. Ces sanctions enverront un message clair selon lequel les pays du monde entier feront pression sur les gangs et leurs partisans pour mettre fin à cette violence insensée a-t-elle déclaré.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,593SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus