15 C
New York
dimanche, décembre 4, 2022

Le Qatar et les parieurs haïtiens sont fins prêts pour la Coupe du Monde

La fête commence dans quelques heures. Toutes les 32 équipes sont déjà sur le sol qatari pour participer à ce grand événement sportif de la planète. Les organisateurs se mobilisent, des Haïtiens à leur tour attendent impatiemment le coup d’envoi, non seulement pour supporter leurs équipes, mais aussi, pour placer des paris.

Les événements sportifs sont devenus quelque chose de très important ces dernières années pour plus d’un, en raison qu’ils peuvent permettre de générer des revenus grâce aux paris en ligne.

Mais il y a deux possibilités, soit tu perds ou tu gagnes.

En Haïti, beaucoup de jeunes font bon ménage avec les paris en ligne jusqu’à développer un certain comportement addictif, parce qu’ils croient, tout simplement, que c’est une source de revenus.

Que ce soit par Paryaj Pam, Goal Cash, Paryal Lakay… cette coupe du monde est encore une occasion pour eux de réaliser leurs rêves.

“J’aime le football, cela me conduit aussi à développer un amour pour le pari parce que donner de la possibilité de gagner des revenus”, Martèle James qui dit placer des paris pour 150 à 1000 gourdes entre 3 à 4 fois par jour.

Toutefois, il n’est pas du tout déçu puisqu’il a déjà gagné. “J’ai déjà gagné 78 milles 20 gourdes, mon plus gros lot. J’avais misé 1000 gourdes pour un côte 78.72”, nous confie-t-il.

Mais, décrocher le gros lot, c’est le rêve de James comme tout parieur sportif, mais le plus important pour lui, c’est de gagner.

De son côté, Jackson a sa propre technique de comprendre le jeu, malgré ses connaissances avec les paris en ligne ne datent que de deux mois, ce, grâce à son cousin Yves, un gagnant.

Il dit préférer de placer son pari de très tôt parce que, très souvent, les côtes sont au plus haut avant le match. Ce qui lui permet de gagner des revenus.

Mais, pour ce faire, il vérifie d’abord les statistiques des derniers matchs des équipes, leurs placements dans les championnats, leurs buts marqués… explique-t-il.

Ses paris sont placés d’avance, soit dix jours pour le Mondial Qatar. Parce que, hormis la distraction, c’est une occasion aussi pour lui de mettre des frics dans ses poches, soutient Jackson.

Pour Orel, « un homme sans fiche est un homme sans espoir ». Selon lui, quand on place un paris, la possibilité de gagner est à 50 %. Pendant le mondial, le fan du Portugal souhaite gagner 1 million de gourdes, confiant avoir déjà gagné jusqu’à 200 milles gourdes sur ses mises.

Qui remportera le trophée ? Il n’y a pas de sentiments dans le jeu de hasard. Toutefois, ces parieurs, surnommés, font des pronostics sur le Mondial. L’Argentine et le Brésil sont favoris pour gagner la 22e édition.

James, Orel, Jackson, Yves : noms fictifs

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,593SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus