15 C
New York
dimanche, décembre 4, 2022

Le vendeur s’exprime sur la qualité des blindés livrés à l’État haïtien

Depuis l’arrivée en Haïti du premier lot des matériels blindés commandés par l’État haïtien au Canada, plus d’un se questionne sur leur état, alors que le vendeur confirme qu’ils sont en bon état.

Dans une interview récente accordée au quotidien Le Nouvelliste, R. Andrew Ellis, CEO et conseiller senior de la compagnie ProFound Corporation s’est exprimé sur la qualité des matériels.

Il a estimé que les véhicules MRAP (Mine Resistant Ambush Protected) fonctionnent bien, et plusieurs pays en Asie, en Afrique, en Europe etc peuvent en témoigner.

Cependant reconnait-il, Haïti est un cas particulier. “Nous sommes en train de donner des formations aux agents de la PNH pour l’utilisation des véhicules. Nous offrons aussi une formation tactique contre les bandits”, a-t-il confié à Le Nouvelliste.

Selon R. Andrew Ellis, le déblocage du Terminal de Varreux est une preuve de la capacité des policiers haïtiens qui s’est beaucoup améliorée ces derniers temps.

Il reconnaît toutefois que le climat sécuritaire est très difficile et compliqué, et que cela demande une réponse assez compliquée et sophistiquée.

Révélations sur les pannes

Pour le vendeur, “il n’y a pas de problème avec le système de freinage. Normalement, et c’est le cas pour les autres pays d’Afrique ou d’Asie, il faut des modifications” et ceci des modifications spéciales. Ce que, confie t-il la compagnie est entrain de faire afin d’améliorer les performances de véhicules qui vont arriver. ” Ils seront beaucoup plus adaptés. Ils seront spécifiquement adaptés à cet environnement spécifique”, promet-il.

En ce qui a trait à l’état des matériels, le CEO de la compagnie ProFound Corporation a déclaré “Tous les véhicules sont neufs. Il y en a toutefois un que nous avons beaucoup testé dans le passé au Canada et dans un autre pays, afin de nous assurer qu’il va bien fonctionner en Haïti. Si un véhicule a quelques kilométrages, c’est parce qu’il a été testé”.

Toutefois, R. Andrew Ellis promet que la livraison des autres matériels est pour bientôt sans préciser la date. Ce retard précise t-il est dû à la guerre en Ukraine ayant des conséquences sur tous les secteurs. “Que se soit dans la construction des autobus, ou des véhicules armés. Il manque des matériels. La situation en Ukraine crée un grand trouble dans le monde. C’est nécessaire de trouver certaines pièces dans les autres pays”. A-t-il soulevé.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,593SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus