15 C
New York
dimanche, décembre 4, 2022

RD: les Haïtiens déportés sont interdits de refouler le sol dominicain

La République Dominicaine, dans un décret signé ce mardi 15 novembre 2022 par le président Luis Abinader, a interdit aux citoyens haïtiens déportés de refouler son sol “que ce soit en tant que touriste ou résident”.

Les autorités dominicaines ont boudé l’appel du Haut-commissariat des Nations-unies aux droits de l’homme qui demande la cessation des déportations forcées des Haïtiens en raison de la crise humanitaire. Elles continuent, en effet, de prendre de nouvelles mesures pour lutter contre l’immigration irrégulière sur leur sol.

Dans ledit décret, “Il est prévu que le ministère des Affaires étrangères charge les consulats de la République Dominicaine établis dans les pays d’origine des citoyens étrangers qui violent la loi indiquée dans le présent décret, d’établir un registre privé, dans le but que ces citoyens ne puissent jamais opter pour tout type de visa ou de permis d’entrée sur le territoire de la République Dominicaine, que ce soit en tant que touriste ou résident”.

Il a été demandé, suivant l’article 2 de cette nouvelle mesure, au ministre de l’Intérieur et de la Police et le Directeur Général de la Police Nationale de procéder, dans le cadre d’une procédure régulière et conformément à la loi, à la persécution et à la dénonciation en justice des étrangers qui participent aux occupations illégalement sur des terres privées ou appartenant à l’État.

En ce sens, selon l’article 3, M. Abinader demande au directeur général de l’immigration d’exécuter leur expulsion du pays dans les cas où il est vérifié que des citoyens étrangers ont commis l’infraction indiquée à l’article 2 du présent décret. De même, pour empêcher définitivement les personnes se trouvant dans ces circonstances de rentrer sur le territoire national. Peut-on lire dans ledit décret.

Le chef de l’Etat dominicain Luis Abinader avait annoncé la semaine écoulée que son pays va continuer les déportations des Haïtiens sans-papiers pourquoi pas les multiplier. Alors qu’au mois d’octobre, selon le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés, 14 000 compatriotes ont été expulsés par la migration dominicaine.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,593SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus