15 C
New York
mercredi, février 1, 2023

Hervé Fourcand utilise son propre avion et Rony Célestin, le couloir Venezuela pour trafiquer de la drogue

Après le Canada, c’est au tour des États-Unis de sanctionner deux personnalités importantes de l’élite politique haïtienne. L’actuel Sénateur Rony Célestin et l’ancien Sénateur Richard Hervé Lénine Fourcand sont tombés sous le coups des sanctions des États-Unis pour leur implication dans le trafic international de la drogue et de la corruption.

Le Bureau du Contrôle des Actifs Étrangers (OFAC) du ministère du Trésor a en effet désigné l’actuel sénateur du Centre Rony Célestin et l’ancien sénateur Richard Hervé Lenine Fourcand, conformément au décret (E.O) 14059 du 15 décembre 2021, “imposition de sanctions au étrangers impliqués dans le commerce mondial des drogues illicites”, selon les autorités américaines.

Dans cette note publiée ce 2 décembre, l’OFAC a désigné Célestin et Fourcand pour avoir engagé ou tenté de s’engager dans des activités ou des transactions qui ont contribué ou présentent un risque important de contribuer matériellement à la prolifération internationale de drogues illicites ou de leur moyens de productions.

L’OFAC dit avoir des informations indiquant que Rony Célestin s’engage dans des activités de trafic international de drogue. “Il a utilisé sa position politique pour orchestrer l’importation de drogues du Venezuela en Haïti, ainsi que l’exportation de drogues vers les États-Unis et les Bahamas”, lit-on dans ce communiqué.

C’est presque le même cas de figure pour Richard Hervé Lénine Fourcand. “Il utilise son propre avion pour transporter des drogues dans le Sud d’Haïti. Fourcand a tenté d’utiliser son influence politique pour installer des personnes dans des postes gouvernementaux qui aideraient à faciliter ses activités de trafic de drogue”, poursuit le document.

“Rony Célestin et Richard Lenine Hervé Fourcand sont deux autres exemples de politiciens haïtiens corrompus qui abusent de leur pouvoir pour poursuivre les activités de trafic de drogue dans toute la région”, a déclaré le sous-secrétaire au Trésor pour le terrorisme et les renseignements financiers Brian E. Nelson. Et d’ajouter :”Le trésor continuera de tenir les responsables du trafic illicite de drogues qui déstabilise Haïti”.

Après la décision prise par les autorités américaines aujourd’hui, précise le communiqué, tous les biens et intérêts dans la propriété des personnes désignées qui se trouvent aux États-Unis ou en possession ou sous le contrôle de personnes américaines doivent être bloqués et signalés à l’OFAC. De plus, poursuit la note, toutes les entités qui sont détenues, directement ou indirectement, à 50% ou plus d’une ou de plusieurs personnes sont également bloquées. ” Les règlements de l’OFAC interdisent généralement toutes les transactions effectuées par des personnes américaines ou à l’intérieur des États-Unis( y compris les transactions en transit aux États-Unis) qui impliquent des biens ou des intérêts dans des biens de personnes désignées ou autrement bloquées”, précisent les autorités américaines.

Certaines personnes qui se livrent à certaines transactions avec les personnes désignées peuvent aujourd’hui elles-mêmes être exposées à des sanctions ou soumises à une mesure d’exécution.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,689SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus