15 C
New York
samedi, janvier 28, 2023

«Mon désir de servir la République m’a détruit», soutient Berto Dorcé, privé de soins en terre étrangère

L’ancien ministre de la Justice du gouvernement d’Ariel Henry, Berto Dorcé, a été ce mardi 17 janvier par devant le cabinet d’instruction au bureau du magistrat Walter Wesser Voltaire qui mène l’enquête relative au débarquement de la cargaison d’armes et de munitions à Port-de-Paix. Après son audition, l’ex-garde des Sceaux de la République a placé quelques mots au micro des journalistes et a profité de réagir sur la question concernant les sanctions canadiennes prises à son encontre.

Me Berto Dorcé a qualifié, sans langue de bois, les sanctions du Canada à son encontre de « décision politique », pensant que les responsables canadiens et américains ont été mal informés ou avoir reçu des rapports erronés. À ce fait, l’ancien homme fort du MJSP reste en attente d’une décision judiciaire et espère se défendre convenablement.

À la question, s’il est inquiet, il a répondu non. Toutefois, la décision a des impacts puisqu’il avait l’habitude d’aller voir son médecin souvent et aujourd’hui, il est empêché, se lamente l’ancien commis de l’administration publique haïtienne.

L’homme qui dit avoir toujours agi honnêtement affirme en cas où sa culpabilité a été révélée, ce sera de bonne guerre si on trace l’exemple sur lui.

« Je suis un serviteur de la République. J’ai dû laisser des activités économiques énormes parce que je voulais servir. Sans vous mentir, ce service m’a détruit. Et cela, je ne le voulais pas et personne ne peut prouver mes fautes » rassure Me Berto Dorcé.

Par ailleurs, l’homme de loi a assuré que durant les 12 mois passés à la tête du MJSP, il n’a rien laissé de négatif derrière lui. Il n’a arrêté aucun opposant et personne n’a été assassinée suite à la volonté du gouvernement, a-t-il indiqué.

Ensuite, Me Berto Dorcé a affirmé qu’il a été au bureau du juge instructeur pour donner des informations supplémentaires sur le dossier de Port-de-Paix puisqu’il était ministre au moment des faits. Étant témoin, il renouvelle sa volonté à contribuer pour permettre à Haïti d’avoir un système judiciaire fort et fiable.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,680SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus