15 C
New York
samedi, avril 13, 2024

L’opération “Tornade 1” ne souffle pas

Environ une quinzaine d’agents de la police nationale sont assassinés au début du nouvel an. La PNH entame un mauvais départ et se trouve aujourd’hui au bord du gouffre.

Pour donner une réponse proportionnelle et réelle aux gangs armés, le Directeur Général a.i de l’institution, à savoir Frantz Elbé, a lancé , il y a presqu’un mois l’opération baptisée Tornade 1. Quelques jours plus tard, elle a été sapée par la destruction du sous-commissariat de Pernier par le gang de Vitelhomme Innocent. Le chef a parlé, les civils armés ne sont guère inquiétés et passent plutôt à l’action.

Les corps des policiers assassinés à Liancourt ne sont pas encore récupérés, aucune nouvelle des policiers portés disparus, aucune opération n’a été réalisée pour pouvoir mettre hors d’état de nuire les malfrats.

Qui pis est, le 7 février dernier, le groupe armé de Savien dénommé “Gran Grif” dirigé par le nommé Luckson a encore fait parler la poudre dans la commune. Le bilan s’éleve à (2) deux morts, dont un écolier répondant au nom d’Alfred Fedens, âgé de 10 ans et (3) trois blessés.

Le lendemain du 8 février, ces hommes ont aussi fait irruption dans la localité “Desjadins”, commune de Verrettes et ont assassiné au moins 7 personnes. Plusieurs blessés et des portés disparus ont été aussi recensés.

Encore, dans la soirée du 13 février, à Dechapelles, ce même groupe criminel a enlevé au moins 5 personnes à leur domicile dont Sabine Beaubrun.

Mercredi 22 février, suite à plusieurs assauts du gang « Kokorat San Ras », les policiers, laissés sans renforts, ont décidé d’abandonner le commissariat de l’Estère. Donc, à ce jour, plusieurs commmunes de l’Artibonite sont abandonnées par la PNH. La population est le sur le qui-vive.

Grogne au sein de l’institution policière

Alors que Frantz Elbé et le reste du haut état-major se pavanent dans de gros cylindrés, des policiers sont en rébellion, les gangs opèrent, leur opération n’arrive toujours à mater les gangs, la population haïtienne est de plus en plus abandonnée.

Fin mois de janvier dernier, des policiers ont entamé une série de mouvements de protestations afin de dire au haut état-major qu’il faut donner une réponse aux bandits et réclamer des matériels adéquats pour continuer de travailler.

La Police est cette nouvelle caverne de mensonge qui ne fait plus peur à ses adversaires. Les balles continuent de chanter, les kidnappeurs sont dans les rues, les bandits continuent de rançonner les chauffeurs et les passagers à Martissant, Canaan reste encore une vallée de la mort, Torcel, Pernier, Croix-des-Bouquets, Route de Frères, Laboule, Métivier, Doco, entre autres, sont encore assiégés par des gangs. Cette opération dite “Tornade 1” est vraisemblablement mort-née.

Faut-il lancer la tornade 2 ? Peu importe le nom de l’opération, s’il n’y a pas la volonté manifeste des autorités politiques et policières, les gangs continueront à gagner du terrain.

À rappeler que 78 policiers ont été assassinés par des bandits armés depuis l’intronisation du Premier ministre Ariel Henry du 20 juillet 2021 à nos jours, selon un rapport du RNDDH.

Tornade 1, 2, 3 4 et 5, tout ça restera pour la consommation de l’opinion publique si rien n’est fait concrètement sur le terrain. La montagne continuera à accoucher d’une souris.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus