15 C
New York
samedi, avril 13, 2024

Jean Samieux St-Fleur met en place un système d’adduction d’eau potable pour les habitants des Abricots

Le militant politique Jean Samieux St-Fleur a procédé, ce dimanche 9 avril 2023, à l’inauguration d’un système d’eau potable gratuit dans la commune des Abricots, département de la Grand’Anse. Ce système va desservir 4 sections communales tout en aidant les 40 000 habitants à épargner des maladies, comme la fièvre typhoïde et le choléra.

Né le 27 novembre 1987 dans la localité Fiéfié aux Abricots, l’ancien élève de l’école Maranatha Mission par la Foi vole aujourd’hui aux secours de sa communauté. La motivation a ses racines. “ Rien n’est plus excitant dans la vie que d’aider à sauver des vies. Mettre en place un système d’eau potable qui va empêcher à des enfants de perdre leur vie suite à la typhoïde et la malaria est l’une des meilleures façons de s’impliquer ”, nous assure-t-il.

Celui qui a dû connaître les pires moments de la vie en venant à Port-au-Prince après son examen de 9AF au Lycée National des Abricots se dit fier aujourd’hui de pouvoir tendre la main à la ville qui l’a grandi. “ Le centre-ville des Abricots n’a pas d’accès à l’eau depuis plus de 5 ans. Souvent, les habitants se contentent d’utiliser l’eau inconsommable écoulant sous un arbre. Du coup, on a lancé depuis 4 mars 2022 ce projet d’adduction d’eau potable qui a été inauguré officiellement ce 9 avril ”, a-t-il indiqué, rassurant que dès maintenant toutes les 4 sections communales ont accès en eaux potables sans frais d’acquisition.

Fils d’un « Madan Sara » qui a su tout faire pour lui permettre de se frayer un chemin dans la société, Jean Samieux St-Fleur n’est pas à son premier engagement social. Il s’implique déjà dans l’organisation de cliniques mobiles, distributions de kits, l’amélioration des maisons, constructions de passerelles entre autres pour le gain des Abricotins-nes. En plus, il chérit l’idée de former les jeunes de la commune afin d’établir un centre professionnel, construire un pont reliant la 4e section aux autres pour pallier la paralysie provoquée par la rivière en temps de pluie, accompagner des élèves après leur philosophie en vue d’entrer à l’université, permettre à la commune d’acquérir une ambulance pouvant aider à sauver des vies entre autres.

Sur le sol de Port-au-Prince, Jean Samieux St-Fleur a passé trois bonnes années sans mettre le pied à l’école dans la période infernale de 2004. Plus de peur que de mal, il avait intégré quelque temps plus tard le lycée Antenior Firmin et a fait sa philosophie au lycée Toussaint Louverture. Ensuite, il a débuté sa carrière universitaire à la Faculté d’Ethnologie de l’UEH en psychologie.

Le fils des Abricots avait initié le mouvement étudiant baptisé « lutte dynamique des étudiants » qui a mené une bataille acharnée contre la première version de PHTK. Après, il a fait ses armes au MOPOD comme responsable jeunesse, responsable des organisations populaires, responsable d’élections du sénateur Turnep Delpé, regretté de mémoire. En 2016, il a travaillé au cabinet d’un membre du CEP et a été choisi comme le responsable de l’organisation des élections dans le département Nord’Est.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus