15 C
New York
jeudi, septembre 28, 2023

Moreno Jean-Baptiste, ce brillant professionnel actif sur la toile

Depuis des lustres, notre mère patrie fait face à de multiples défis, et ces temps-ci, cela est devenu plus grave. L’espoir pour ses fils et filles n’est qu’ailleurs. Trouver un emploi raisonnable en Haïti ne se fait pas du jour au lendemain, alors partir et exceller ailleurs devient une option non négligeable. Avec son diplôme en informatique, Moreno Jean-Baptiste était dans l’impossibilité de trouver un emploi dans son pays, mais aujourd’hui, il s’impose aux États-Unis.

Né à Jean-Rabel en août 1991, Moreno Jean-Baptiste est Ingénieur Informatique avec une maîtrise en Développement de Logiciel. Après sa naissance, sa famille a quitté Jean-Rabel en 1992 pour s’installer aux Gonaïves, où il a passé une bonne partie de sa jeunesse.

Après avoir terminé ses études classiques, l’ancien élève du Collège Immaculée Conception a rejoint l’Université Catholique de Saint-Domingue (UCSD) dans l’objectif d’obtenir un diplôme en Génie Informatique.

“Je suis diplômé en 2016. La même année, je suis retourné en Haïti. Deux ans après, faute d’opportunités, j’ai dû quitter le pays pour poursuivre une maîtrise à la “Maharishi International University”, raconte celui qui, pour le moment, vit aux États-Unis avec sa famille et travaille comme “Software Developer.”

Une Haïti incapable d’exploiter ses talents

Ils sont nombreux, les jeunes qui confient avoir rencontré différentes sortes de problèmes pour trouver un emploi en Haïti après leurs études. Moreno, qui est aujourd’hui l’une des personnes les plus importantes de la communauté haïtienne, se voyait également rejeté par sa mère patrie.

Avant de parler des difficultés rencontrées, l’homme qui se dit tolérant tient à remercier Dieu qui lui a donné l’une des meilleures familles au monde.

“ J’ai eu un père et une mère très responsables qui s’enchargeaient de tout jusqu’à ce que j’aie les moyens de prendre soin de moi-même ”, a-t-il scandé.

“L’un des moments les plus difficiles de ma vie était surtout après mes études universitaires. Il était pratiquement difficile de trouver un emploi en Haïti,” nous confie l’ingénieur.

Avec amertume, il nous décrit son calvaire à Port-au-Prince après l’obtention de son diplôme d’ingénieur. “Confiant, j’ai parcouru la capitale à la recherche d’un emploi. J’ai soumis mon CV à de nombreuses entreprises à travers la capitale. Jusqu’à mon départ du pays, je n’ai jamais eu la chance ou le privilège d’obtenir ne serait-ce qu’une entrevue pour démontrer et exposer mes compétences,” se souvient le co-fondateur de XPLWA.

Dans les impasses de la vie haïtienne, les plus grands supporters de Moreno étaient ses parents. Malheureusement, sa mère, qui était commerçante, est décédée. Son père, actuellement à la retraite, était chauffeur de taxi aux États-Unis.

XPLWA

L’informatique et l’entrepreneuriat constituent les deux principales activités de l’ingénieur Moreno Jean-Baptiste.

En effet, Moreno Jean-Baptiste et son frère Nelson Jean-Baptiste co-dirigent XPLWA, une entreprise légalement enregistrée aux États-Unis, dans l’État de Floride.

“Nous proposons depuis quelque temps une gamme de services tels que les services migratoires, la préparation de taxes, la conception de sites web,” nous dit-il, croyant que leur entreprise fait partie de celles qui ont profondément influencé le Programme Humanitarian Parole, également connu sous le nom de Programme Biden.

Les soutiens que Moreno apporte à la communauté haïtienne dans le cadre de ce programme ne sont pas le fruit du hasard. “Mon entreprise XPLWA offrait déjà des services d’immigration à la communauté haïtienne établie à travers les États-Unis. Étant donné que ce programme était tout nouveau pour les Haïtiens, j’ai pensé à créer des vidéos explicatives, comme je le fais habituellement dans d’autres contextes, pour expliquer aux gens comment accomplir et réussir leurs demandes par eux-mêmes,” nous explique-t-il.

L’argent n’était pas sa motivation. “Bien que mon entreprise offre ce service, j’ai toujours pensé qu’il n’était pas nécessaire que quelqu’un paie pour quelque chose qu’il peut faire lui-même. C’est pourquoi j’ai partagé de nombreuses vidéos expliquant de A à Z la procédure. Les gens m’en sont vraiment reconnaissants,” nous a confié celui qui se qualifie d’honnête.

Le jeune professionnel se réjouit d’avoir pu aider la communauté à surmonter certaines étapes, et les expériences ne le laissent pas indifférent.

“Les meilleures expériences sont surtout avec des gens qui sont confirmés depuis plusieurs mois, mais qui n’arrivaient pas à continuer le processus à cause d’une erreur dans leur application. Il y en a parmi ces erreurs qui sont très faciles à corriger. Hélas ! Par manque de connaissance dans le domaine, ils perdent leurs temps à contacter USCIS pour ne trouver que des agents qui, parfois, ne sont même pas bien imprégnés du programme ”, a-t-il décrit.

En parlant de réussite

Moreno a franchi de nombreuses étapes depuis son départ de sa terre natale. Étant humble et réservé, il ne veut pas parler à grande gorge de réussite.

“La réussite est plurielle. Si réussir signifie atteindre des objectifs fixés, j’ai déjà réussi de nombreuses fois dans la vie. Cependant, il nous reste de nombreux autres objectifs encore plus importants et plus ambitieux à conquérir,” assure-t-il.

Il conseille à la jeunesse haïtienne de croire en elle-même, et les autres finiront par le faire aussi.

Moreno Jean-Baptiste est marié et père de deux enfants. Tolérant, honnête, impatient, droit, entre autres, sont les adjectifs qui caractérisent sa vie. Concentré pour le moment sur son travail et d’autres études, il n’a presque pas de loisirs.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,872SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus