15 C
New York
vendredi, décembre 9, 2022

Le professeur Auriole Antoine repart à zéro dans un barbershop

Le professeur Auriole Antoine ne trouve pas de mots pour expliquer la profondeur de sa douleur après avoir vécu une mauvaise expérience en prison, après s’être reproché d’être un déporté et membre du groupe gang dénommé “400 mawozo”.

Le 08 août 2020, des agents de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) ont procédé à l’arrestation du professeur Auriole Antoine à “Lakou nouyòk” alors qu’il était en train d’acheter un bidon d’eau. La police lui a reproché d’être un déporté et membre de 400 mawozo, dirigé par Lanmò San Jou de son vrai nom Wilson Joseph.

Rejoins au téléphone par la rédaction de Passion info plus après sa libération, le jeune professionnel connaît la descente aux enfers. Il ne peut plus reprendre ses activités professionnelles à cause d’une étiquette de gang que la police lui a attaché. Par contre, ces accusations ne tiennent pas selon lui. “Je ne suis pas un déporté, je n’ai aucune relation ni de près ni de loin avec 400 mawozo. Je n’étais pas gang, je ne le suis pas et ne le serai plus et en plus je n’etais pas né pour être gang” a-t-il martelé.

Ne trouvant pas assez de preuves de son arrestation par la police, la justice a libéré Auriole Antoine le 30 août 2020. Aucune excuse ne lui était accordée par des autorités ” après l’erreur de la police, aucune autorité ne m’a appelé pour me demander excuse pour ces accusations erronées” a-t-il reproché.

En effet, le professeur demande à l’État haïtien de prendre en charge non seulement de son dossier parce qu’il est devenu un rejet social mais aussi de réparer ces erreurs afin qu’il puisse s’intégrer dans la société ” j’ai besoin de me réintégrer dans la société comme auparavant parce que je suis mal vu dans mon entourage”. Et au-delà de cette mauvaise expérience dans sa cellule avec pleins d’autres jeunes garçons, Auriole plaide contre la détention préventive prolongée qui reste un défit pour la justice haïtienne.

De professeur d’anglais dans plusieurs écoles de la commune Croix-des bouquets à la coupe des cheveux dans un barbershop qui paie en pourcentage, la vie du professeur Auriole Antoine se trouve dans cette impasse douloureuse.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,600SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus