15 C
New York
lundi, juillet 4, 2022

Qui est Diosdado Cabello, l’homme avec qui Moïse Jean-Charles aurait eu des liens « douteux » ?



Le leader du parti politique “Pitit Dessalines” Moïse Jean Charles a été retenu et placé en garde à vue après son arrivée aux États-Unis avec une délégation revenant du Nigéria. Selon le journal Miami Herald, l’ancien parlementaire aurait eu des liens douteux avec le narcotrafiquant Diosdado Cabello après s’être fait fouillé son téléphone portable par des agents de CBP.

Diosdado Cabello est connu comme un grand barron au Vénézuela, 58 ans, il était président de l’Assemblée nationale du 5 janvier 2012 au 5 janvier 2016, également, président de l’Assemblée constituante du 19 juin 2018 au 18 décembre 2020. La liste est longue, en 2002, il a été nommé vice-président par Hugo Chávez après une carrière longuement durée dans les forces armées.En 2010, il a été élu député.

Accusations par les USA

Le département du Trésor américain a imposé, en 2019, des sanctions contre lui et considéré comme l’un des hommes les plus puissants du Venezuela. Diosdado Cabello Rondón a été accusé de trafic de stupéfiants et de corruption aidé par l’État, alors que l’administration intensifiait sa campagne de pression contre Caracas.

Les États-Unis pensent que Cabello et Maduro dirigent le soi-disant « Suns Cartel », une organisation qui implique des hauts fonctionnaires du régime et qui contrôle le trafic de drogue au Venezuela. En mars 2020, le ministère américain de la Justice a inculpé Maduro, Cabello et 13 autres responsables gouvernementaux pour trafic de drogue et a placé d’importantes primes sur leurs têtes. “Apparaître sur une photo avec Diosdado Cabello est l’équivalent vénézuélien d’être photographié avec” El Chapo “Guzmán”, a déclaré une source du renseignement américain surveillant les activités au Venezuela, faisant référence au violent baron de la drogue mexicain Joaquin “El Chapo” Guzmán.

Toute une série de sanctions a été imposée par l’administration de Trump contre l’élite dirigeante du président Nicolás Maduro. De ce fait, Cabello et Maduro font tous deux face à des accusations de trafic de drogue aux États-Unis et ont des primes sur la tête de 10 millions de dollars et 15 millions de dollars, respectivement.

Moïse Jean Charles et Diosdiado Cabello

L’ex-maire de Milot, visite souvent des pays de l’Amérique du Sud entre autres Venezuela, selon lui, à la recherche d’une coopération Sud-Sud. Il a été signalé et Interrogé sur son téléphone, il a d’abord présenté un téléphone analogique non intelligent. Les agents des douanes et de la protection des frontières ont ensuite retrouvé ses compagnons de voyage et récupéré son téléphone intelligent. Au fil du temps, ses photos et ses contacts n’ont pas aidé sa cause. Parmi eux se trouvait une photo avec Carolys Helena Pérez González, une ancienne ministre vénézuélienne des Femmes et de l’Égalité des genres dans le gouvernement de Maduro qui sert souvent de dépanneur et de lien entre le régime vénézuélien et ses contacts en Haïti. Selon le journal

Selon une source, Pérez avait organisé une rencontre en juin dernier à Caracas entre Moïse Jean Charles et Diosdiado Cabello, est le numéro 2 des personnes les plus puissantes du Vénézuéla. Toutefois, cette rencontre n’était pas publique à en croire les informations.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,376SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus