15 C
New York
mercredi, juin 29, 2022

Pénurie d’essence: le PM Ariel Henry tacle les gangs armés et promet des améliorations

Le Premier ministre Ariel Henry s’est adressé à la population, tôt ce vendredi 29 octobre 2021, sur la situation chaotique du pays particulièrement la question du carburant qui n’arrive pas encore dans les pompes. Dans un discours préenregistré diffusé par la Télévision Nationale d’Haïti, le neurochirurgien a promis des améliorations.

“Je veux que tout le monde le sache; il n’y a pas de rareté de carburant. Le produit est disponible dans les terminaux, et d’autres commandes sont déjà placées afin d’anticiper la demande qui va être très élevée», a informé le chef du gouvernement. Le Dr. Ariel Henry a aussi mentionné avoir mis sur pied une cellule de crise qui travaille sans relâche afin de déterminer les meilleures décisions à prendre dans cette situation, confuse.

Plus loin, tout étant réservé le premier ministre a confié :« Beaucoup d’autres dispositions seront adoptées afin de résoudre définitivement ce problème. Permettez que je sois un peu discret pour le moment. Vous verrez les résultats dans les prochains jours». Et d’autre part, il a profité l’occasion pour saluer le comportement des citoyens, selon lui qui ne se sont pas laissé entrainer dans l’anarchie.

La police nationale a déjà créé un couloir de sécurité afin d’assurer que les camions quittent les terminaux pour alimenter les stations à esssence, annonce le chef de la Primature. Ariel Henry, en mode de donneur d’ordre, suggère les citoyens de faire preuve de discipline dans le but de faciliter la distribution du carburant dans le pays, ce produit qui vend aux prix dérisoires sur le territoire depuis un certain temps.

Par ailleurs, l’ancien ministre des affaires sociales a réagi à propos des gangs armés qui contrôlent plusieurs axes routiers de la capitale et qui empêchent même la livraison du produit pétrolier. M. Henry a promis une réaction sévère «la prison ou la mort pour ces gens». Il en a profité pour faire aussi des dénonciations. D’après lui, des acteurs de différents secteurs se font complices des bandits et deviennent les ennemis de la population.

Voulant déposer une gerbe de fleurs au Pont-rouge en mémoire du père de la patrie Jean Jacques Dessalines le 17 octobre dernier, le PM Ariel Henry s’est obligé de rebrousser chemin sur les coups de feu des hommes armés de la zone. Ce jeudi 28 octobre, sous une pluie de cartouches de ces individus, le ministre Liszt Quitel s’est échappé à Cité Soleil.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,369SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus