15 C
New York
dimanche, décembre 4, 2022

Le bilan de la guerre des gangs en Plaine s’alourdit selon le rapport du RNDDH

Le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) a sorti un rapport de 15 pages le mardi 10 mai 2022, faisant le bilan et retraçant les faits qui ont conduit à la guerre de gangs à la Plaine du Cul-de-sac entre le gang de « 400 Mawozo » et de « Chen Mechan ».

Les chiffres des personnes victimes se multiplient. Selon le RNDDH, cette lutte de territoire s’est soldée par la mort de 148 personnes. Parmi ces personnes se trouvaient sept membres du gang « Chen Mechan » qui ont été exécutés par leur chef, Claudy Celestin.

D’un autre côté, 81 maisons ont été incendiées dans les zones attaquées et 57 véhicules ont été incendiés.

Selon l’organisme, le déroulement des attaques par zone peut se résumer ainsi :

• À Butte Boyer et à Marécage, zone située entre Butte Boyer et Mapou, les 400 Mawozo se sont introduits dans les maisons, ont tiré de force des personnes trouvées sur les lieux et les ont assassinées en pleine rue. Ils ont tué d’autres personnes à l’intérieur même des maisons avant d’y mettre le feu. Au moins quarante-huit (48) personnes ont été assassinées. Plusieurs de ces victimes se trouvaient à « Lakou 7 kout Kouto ». De plus, dix-sept (17) jeunes femmes qui ont été surprises par le gang des 400 Mawozo dans un motel à « Nan Galèt », zone Butte Boyer Prolongé, ont été assassinées avant d’être jetées dans des puits d’eau et dans des latrines. 

Trente (30) maisons et vingt-cinq (25) véhicules ont aussi été incendiés à Butte Boyer et à Marécage. 

• À Corridor Djo et à Santo 2, au moins quarante-sept (47) personnes ont été assassinées.

Dix-sept (17) corps ont été constatés par la population dont celui d’un bébé. Les trente(30) autres ont été enterrés dans des fosses communes creusées par la base des « Chen Mechan ». Elles avaient passé plusieurs jours par terre et leurs cadavres se décomposaient. 

Au moins cinquante-et-une (51) maisons et trente-deux (32) véhicules ont été incendiés, entre Corridor Djo et Santo 2. 

• À Carrefour Marassa, au moins vingt-trois (23) personnes ont été tuées. 

• À Cité « Ti Baka » localisée entre Butte Boyer et Lakou Mapou, se trouve la « Fondasyon Ti Zanmi » de Claudy CELESTIN alias ‘Chen Mechan’ connu encore sous le nom de Stevenson PIERRE.

Les 400 Mawozo sont arrivés sur les lieux, ont tué toutes personnes rencontrées puis les ont carbonisées sur place. Au moins quinze (15) victimes y ont été assassinées. Plusieurs ont été décapitées. D’autres ont été jetées dans des puits et dans des latrines.

• À Cité Doudoune, situé après le pont de Tabarre, six (6) personnes au moins ont été assassinées puis décapitées. Les têtes ont été emportées par les bandits armés. 

• À Lilavois deux (2) personnes ont été tuées. 

• Des cadavres de nombreuses victimes assassinées ont été aussi jetés dans la Rivière grise…..

Révélations

À souligner, tout a réellement commencé dans la matinée du dimanche 24 avril 2022. Le groupe armé de « 400 Mawozo » a envahi le fief de celui de « Chen Mechan » à la base se trouve le conflit de territoire.

Selon le réseau national de défense des humains (RNDDH), le même jour dans l’après-midi, des blindés de la PNH affectés à l’Unité Départementale pour le Maintien de l’Ordre (UDMO) se sont rendus sur les lieux de l’attaque. Ils transportaient des membres de gangs armés faisant partie du G-9 an Fanmi e Alye, accompagnés de leur leader Jimmy CHERIZIER alias Barbecue, de Mathias SAINTIL, de Iscard ANDRICE, de Dieulel DELET alias Ti Watson, tous chefs de gangs armés, venus en renfort à la base des « Chen Mechan ».

Notons que le groupe armé de « Chen Mechan » est dirigé et par le nommé Claudy CELESTIN connu encore sous le nom de Stevenson PIERRE et le nom du groupe est son propre sobriquet. Il est assisté de son père Jean Claude CELESTIN. En fait, le territoire de la base des « Chen Mechan » embrasse la route nationale numéro 1, zone de la Brasserie de La Couronne, Cazeau, Tabarre jusqu’à Tabarre 27, Carrefour Fleuriot, Sainte Philomène, Carrefour Marasa, et Santo jusqu’à Cesselesse. Le territoire embrasse aussi les quartiers de Lilavois, Lizon, Marin, Lathan, Carrefour Shada, Rond-Point Bon Repos/ Carrefour Saint-Marc, jusqu’à la Route 9. Les limites des Chen Mechan s’arrêtent au Carrefour Blanchard.

Le RNDDH rappelle qu’en 2015, Claudy CELESTIN alias Chen Mechan connu encore sous le nom de Stevenson Pierre opérait à Shada non loin de sa résidence. Il volait des passants-tes et braquait des individus de même que des entreprises. La population de la zone révoltée a porté plainte contre lui. Claudy CELESTIN alias Chen Mechan fut arrêté en 2016 et a été libéré en 2017 toute suite après l’intronisation de Jovenel Moïse à titre de Président.

Affrontements de fer, le 2 mai 2022, le gang des 400 Mawozo a pris le contrôle de plusieurs zones qui jadis 

faisaient partie du territoire de la base des Chen Mechan. Parmi ces zones on compte Barbancourt, 

Shada, Carrefour Marin, Lathan, Lizon et zone Radio MBC, souligne l’organisme dans son rapport détaillé.

Fort de tout ce qui précède, le RNDDH recommande aux autorités étatiques de : 

• Mettre fin à la protection des gangs armés ;

• Mettre fin au trafic illégal d’armes et de munitions qui leur permettent d’alimenter les gangs armés ;

• Mettre fin à la politisation de la PNH ;

• Porter la PNH à mettre fin à cette pratique d’appuyer les gangs armés du pouvoir ;

• Enquêter sur les policiers qui sont de connivence avec les bandits armés, particulièrement ceux qui mettent à la disposition du G-9 an Fanmi et Alye, des matériels et équipements policiers ;

• Reprendre le contrôle du territoire aujourd’hui livré aux gangs armés ;

• Mettre fin au règne de l’impunité ;

• Protéger la population haïtienne.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,593SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus