15 C
New York
dimanche, août 14, 2022

RD: que sait-on de ce qui s’est passé au restaurant l’Aromate Créole à Santiago?

RD: que sait-on de ce qui s’est passé au restaurant l’Aromate Créole à Santiago?

Tôt, ce samedi matin, des images amateures commencent à faire le tour des réseaux sociaux, des gens parlent même de l’agression du consul général d’Haïti à Santiago, James Jacques, par des agents de l’immigration du pays voisin. La rédaction de Passion Info Plus était partie à la pêche des infos.

Il y a eu effectivement une situation de tension dans un club appartenant à un entrepreneur haïtien. Selon une source proche du consulat, Tard dans la soirée, le consul James Jacques a été appelé pour se rendre sur les lieux alors que l’immigration dominicaine était en train d’arrêter des ressortissants haïtiens.

À son arrivée sur les lieux, après son identification, Monsieur James Jacques a demandé aux officiers de l’immigration de lui donner la possibilité de voir les migrants arrêtés.

De là étant, lesdits agents ont demandé au consul de monter dans leur véhicule jusqu’à leur base. Il y a eu de l’agression physique contre le responsable du consulat d’Haïti en République dominicaine, mais pas question d’arrestation, poursuit ladite source.

Image amateure de ce qui s’est passé au restaurant L’aromate Créole, Santiago

Des entrepreneurs haïtiens maltraités hors du pays

Ils sont nombreux les Haïtiens qui quittent le pays pour s’installer ailleurs. Certains s’adaptent au marché étranger en se lançant dans l’entrepreneuriat, même en terre voisine.

Le traitement n’est pas toujours à féliciter. Ce dernier cas à Santiago le confirme bien. Selon une source sur place, tout s’est déroulé dans un restaurant haïtien appelé « L’ amorate créole » se trouvant dans la zone. Des migrants haïtiens venant d’horizons divers étaient sur place pour se faire plaisir au début du week-end. À leur grande surprise, l’immigration a mis la main dans la pâte.

Surprise ? Des citoyens haïtiens,sous le couvert de l’anonymat, confient à notre rédaction que la présence de l’immigration dominicaine est rare dans cette zone. Pourtant hier depuis vers midi, cette dernière s’est faite remarquer tout alentour de l’Université Utesa, à Santiago de Los Caballeros, RD.

D’après des informations concordantes, les agents de l’immigration n’ont pas l’autorisation de s’en prendre aux migrants Haïtiens à cette heure de la soirée en raison d’un accord signé entre les deux pays voisins.

Le propriétaire du restaurant en question, dans une rencontre avec la presse, se plaint des dégâts causés par les officiers en question et dénonce les mauvais traitements subis par ses employés suivis par leur arrestation.

Ce n’est pas l’énième cas perpétré par ces agents dans des entreprises appartenant à des businessmen originaires d’Haïti. Le pire dans tout cela, ces entrepreneurs se livrent seuls face à un système qui ne ménage pas les migrants Haïtiens.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,432SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus