15 C
New York
samedi, janvier 28, 2023

Lula da Silva élu président du Brésil avec 50,84 % des voix

Le suspens a,  enfin pris fin. L’ancien président de gauche Luiz Inácio Lula da Silva a remporté le deuxième tour de l’élection présidentielle du Brésil, ce dimanche. La figure de gauche a totalisé 50,84 % des voix, selon les résultats officiels à partir de plus de 99 % des voix , devant le chef d’État sortant d’extrême droite Jair Bolsonaro (49,16 %), rapporte RFI.

Encore une fois, les Brésiliens se sont rendus aux urnes, ce dimanche, pour élire leur nouveau président pour les 4 ans à venir. Un deuxième tour qui s’annonçait serrée, avec surtout des sondages qui donnaient une longueur d’avance du leader de gauche sur son adversaire. Alors que Lula avait devancé d’une tête Bolsonaro lors du premier tour avec 48,43 % des voix contre 43,20 %.

Lors du dernier débat télévisé pour clôturer la campagne présidentielle ce samedi 29 octobre, les deux hommes ont montré leurs griffes. Un face-à-face à couteaux tirés. Coup pour coup, lesdits candidats s’accusent mutuellement de mentir.

« Lula, arrête de mentir, rentre chez toi ! », a lancé le président d’extrême droite Jair Bolsonaro. « Ce type est le plus grand menteur de l’histoire du Brésil » rétorque l’ex-président Lula (2003-2010) en traitant son adversaire de « déséquilibré ».

Même des points ayant rapport aux troubles d’érection ont été soulevés par le président d’extrême droite qui demande à son adversaire s’il prend du « viagra ».

Déroulement de l’élection

Les bureaux de vote ont ouvert ce dimanche dès 8 h et ont fermé leurs portes à 17 h. 156 millions de Brésiliens étaient appelés à départager l’ancien président de gauche Lula et le président sortant d’extrême droite Jair Bolsonaro.

Tôt, le leader du Parti des Travailleurs Lula da Silva, 77 ans s’est rendu à Sao Bernardo do Campo, la ville du sud-est pour remplir son devoir civique. La figure de gauche avait dit espérer que l’issue de ce scrutin, dont il est le favori, permettra de restaurer la paix entre les Brésiliens.

“Si Dieu le veut, on va gagner ce soir. Ou mieux encore, le Brésil sera victorieux ce soir”, a déclaré le président sortant, Jair Bolsonaro, 67 ans, de son côté, qui avait voté dès l’ouverture à 08 h 00 (11 H 00 GMT), dans le quartier Vila militar de Rio de Janeiro, selon ce qu’a rapporté Euronews.

Une élection, selon les médias locaux qui est apparemment déroulée dans un climat sans violence. Dans la foulée, jusqu’à 17 h(heure du Brésil) le scrutin a été extrêmement serré avec plus de 600 000 voix d’écart en faveur de Lula, selon le BFM TV.

Malgré plusieurs vedettes brésiliennes dont Neymar supportaient aveuglément M. Bolsonaro, Lula da Silva a arraché sa victoire et est revenu au pouvoir pour une troisième fois qui commencera à partir du 1er janvier 2023. Ce, le Brésil vient d’élire son 39e président.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,878FansJ'aime
3,680SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles

Toutes Les Dernières Informations Du Monde Avec Passion Info Plus